Aller au contenu principal

FOUGERES - DECEMBRE 2007

Jeudi 13 décembre Amenés 206, dont 105 broutards, 90 herbagers et 11 amouillantes. En élevage, le commerce est un peu moins déprimé pour les femelles herbagères bien finies avec des cours qui se maintiennent facilement. Par contre, la marchandise légère est délaissée car le coût de l’aliment augmente fortement la valeur finale. En broutards, les échanges sont un peu plus facile dans les bons lots de mâles lourds où les prix se tiennent plus facilement. Les broutards ordinaires sont délaissés et les cours sont malmenés. En amouillantes, l’écoulement est normal étant donné le petit nombre avec des tarifs facilement maintenus dans les laitières. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000-1600 ; convenables 1700-2100 ; Frisonnes légères 1000-1400 ; convenables 1400-1700 ; Croisées Charolaises ordinaires 1000-1500 ; Croisées autres races ordinaires 1000-1500. Génissons légers 6-12 mois 315-400 ; ordinaires 6-12 mois 400-480 ; convenables 6-12 mois 500-540 ; supérieurs 6-12 mois 540-570 ; ordinaires 15-18 mois 420-610 ; supérieurs 15-18 mois 610-700. Broutards mâles légers 500-580 ; convenables 580-650 ; Races à viande mâles supérieurs 650-700. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc ; meilleurs sans dents inc ; Normands sans dents inc ; Croisés ordinaires en dents inc ; meilleurs en dents inc ; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450-520 ; lourdes d’herbage et d’embouche 520-600 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550-700 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700-750 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610-900 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900-1100. Jeudi 6 décembre Amenés 167, dont 93 broutards, 67 herbagers et 7 amouillantes. En élevage, la demande est un peu moins difficile dans les bonnes femelles herbagèeres pour lesquelles les tarifs sont maintenus. En revanche, la marchandise ordinaire reste malmenée à des cours toujours tirés vers le bas. En broutards, la commercialisation est très irrégulière avec d’une part un commerce mieux suivi et d’autre part des tarifs reconduits dans les lots convenables. En revanche, la conformation ordinaire reste peu sollicitée et est vendue à bas prix. En amouillantes, les échanges sont normaux avec des tarifs stables dans les laitières mais l’écoulement est lent pour les allaitantes. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000-1600 ; convenables 1700-2100 ; Frisonnes légères 1000-1400 ; convenables 1400-1700 ; Croisées Charolaises ordinaires 1000-1500 ; Croisées autres races ordinaires 1000-1500. Génissons légers 6-12 mois 315-400 ; ordinaires 6-12 mois 400-480 ; convenables 6-12 mois 500-540 ; supérieurs 6-12 mois 540-570 ; ordinaires 15-18 mois 420-610 ; supérieurs 15-18 mois 610-700. Broutards mâles légers 500-580 ; convenables 580-650 ; Races à viande mâles supérieurs 650-700. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc ; meilleurs sans dents inc ; Normands sans dents inc ; Croisés ordinaires en dents inc ; meilleurs en dents inc ; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450-520 ; lourdes d’herbage et d’embouche 520-600 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550-700 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700-750 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610-900 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900-1100.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité