Aller au contenu principal

FOUGERES - DECEMBRE 2007

Jeudi 13 décembre Amenés 206, dont 105 broutards, 90 herbagers et 11 amouillantes. En élevage, le commerce est un peu moins déprimé pour les femelles herbagères bien finies avec des cours qui se maintiennent facilement. Par contre, la marchandise légère est délaissée car le coût de l’aliment augmente fortement la valeur finale. En broutards, les échanges sont un peu plus facile dans les bons lots de mâles lourds où les prix se tiennent plus facilement. Les broutards ordinaires sont délaissés et les cours sont malmenés. En amouillantes, l’écoulement est normal étant donné le petit nombre avec des tarifs facilement maintenus dans les laitières. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000-1600 ; convenables 1700-2100 ; Frisonnes légères 1000-1400 ; convenables 1400-1700 ; Croisées Charolaises ordinaires 1000-1500 ; Croisées autres races ordinaires 1000-1500. Génissons légers 6-12 mois 315-400 ; ordinaires 6-12 mois 400-480 ; convenables 6-12 mois 500-540 ; supérieurs 6-12 mois 540-570 ; ordinaires 15-18 mois 420-610 ; supérieurs 15-18 mois 610-700. Broutards mâles légers 500-580 ; convenables 580-650 ; Races à viande mâles supérieurs 650-700. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc ; meilleurs sans dents inc ; Normands sans dents inc ; Croisés ordinaires en dents inc ; meilleurs en dents inc ; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450-520 ; lourdes d’herbage et d’embouche 520-600 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550-700 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700-750 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610-900 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900-1100. Jeudi 6 décembre Amenés 167, dont 93 broutards, 67 herbagers et 7 amouillantes. En élevage, la demande est un peu moins difficile dans les bonnes femelles herbagèeres pour lesquelles les tarifs sont maintenus. En revanche, la marchandise ordinaire reste malmenée à des cours toujours tirés vers le bas. En broutards, la commercialisation est très irrégulière avec d’une part un commerce mieux suivi et d’autre part des tarifs reconduits dans les lots convenables. En revanche, la conformation ordinaire reste peu sollicitée et est vendue à bas prix. En amouillantes, les échanges sont normaux avec des tarifs stables dans les laitières mais l’écoulement est lent pour les allaitantes. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000-1600 ; convenables 1700-2100 ; Frisonnes légères 1000-1400 ; convenables 1400-1700 ; Croisées Charolaises ordinaires 1000-1500 ; Croisées autres races ordinaires 1000-1500. Génissons légers 6-12 mois 315-400 ; ordinaires 6-12 mois 400-480 ; convenables 6-12 mois 500-540 ; supérieurs 6-12 mois 540-570 ; ordinaires 15-18 mois 420-610 ; supérieurs 15-18 mois 610-700. Broutards mâles légers 500-580 ; convenables 580-650 ; Races à viande mâles supérieurs 650-700. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc ; meilleurs sans dents inc ; Normands sans dents inc ; Croisés ordinaires en dents inc ; meilleurs en dents inc ; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450-520 ; lourdes d’herbage et d’embouche 520-600 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550-700 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700-750 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610-900 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900-1100.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
Éric Hatteville, Philippe Marie et Ludovic Blin, respectivement responsables lait pour les FDSEA 61, 14 et 50/région.
« La situation des producteurs de lait est alarmante »
La FRSEA de Normandie a convié la presse, lundi 20 septembre 2021, dans l’exploitation de Thomas Pelletier et Philippe Marie,…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
VIDEO. L’andaineur à tapis améliore la qualité des fourrages
Florian Lottin est entrepreneur de travaux agricoles à Villedieu-lès-Bailleul dans l’Orne. Aussi à la tête de sa propre…
Publicité