Aller au contenu principal

FOUGERES - FEVRIER 2008

Jeudi 28 février Amenés : 237, dont 120 broutards, 94 herbagers et 23 amouillantes. En élevage, l’ambiance commerciale est morose, la saison d’herbage ne semble pas vouloir démarrer et les engraisseurs restent très prudents dans leurs achats compte tenu des coûts élevés de production. La vente est très calme et sélective en fonction de la valorisation future de l’animal. Le bon bétail d’embouche et les très bonnes herbagères restent normalement valorisés mais les tarifs restent tirés vers le bas pour les animaux de choix communs ou âgés. En broutards, le commerce est atone. Les bons lots de mâles charolais trouvent preneurs mais ils sont peu nombreux sur le marché. La vente est laborieuse avec des tarifs toujours malmenés dans la marchandise ordinaire. En amouillantes, le placement reste régulier dans les laitières. La demande est prudente pour les femelles de race allaitantes au détriment des femelles moyennes et âgées. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1600,00; convenables 1700,00-2100,00; Frisonnes légères 1000,00-1400,00; convenables 1400,00-1700,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1500,00; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1500,00. Génissons légers 6-12 mois 315,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-540,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-590,00; ordinaires 15-18 mois 420,00-610,00; supérieurs 15-18 mois 610,00-700,00. Broutards mâles légers 500,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 21 février Amenés : 235, dont 110 broutards, 95 herbagers et 30 amouillantes. En élevage, les échanges restent fluides pour le bon bétail à herbager avec une demande plus active de la part des herbagers, à la recherche de marchandise de qualité. En revanche, l’écoulement est toujours lent et sélectif dans la marchandise ordinaire pour laquelle le prix de l’aliment reste un frein important dans la valorisation finale de l’animal. En broutards, la commercialisation reste principalement orientée vers les bons lots de mâles charolais mais malheureusement ceux ci ne sont pas trop présents sur le marché. Dès que l’on descend dans la gamme de charolais ou pour l’ensemble des croisés l’écoulement est très difficile avec des tarifs toujours tirés vers le bas. En amouillantes, les échanges sont soutenus pour les laitères proches du terme avec une bonne tenue des prix. La demande est plus réticente et sélective pour les femelles de race allaitantes au détriment des femelles moyennes et âgées. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1600,00; convenables 1700,00-2100,00; Frisonnes légères 1000,00-1400,00; convenables 1400,00-1700,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1500,00; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1500,00. Génissons légers 6-12 mois 315,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-540,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-590,00; ordinaires 15-18 mois 420,00-610,00; supérieurs 15-18 mois 610,00-700,00. Broutards mâles légers 500,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 15 février Amenés : 237, dont 98 broutards, 118 herbagers et 21 amouillantes. En élevage, la clémence du temps profite aux herbages, qui commencent doucement à sortir de l’hiver. la demande est régulière dans le bétail à herbager (race charolaise ou laitière). Le commerce est assez calme dans les bonnes charolaises lourdes pour l’embouche, car les prix de la viande et des aliments freinent les acheteurs. Peu de demande pour les aliments maigreux ou trop âgés. En broutards, les transactions sont sélectives , les tarifs sont juste maintenus. La vente est normale dans les femelles indemnes d’IBR convenables, mais le placement reste difficile pour les petites. En amouillantes, le placement est fluide dans les laitières. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1600,00; convenables 1700,00-2100,00; Frisonnes légères 1000,00-1400,00; convenables 1400,00-1700,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1500,00; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1500,00. Génissons légers 6-12 mois 315,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-540,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-590,00; ordinaires 15-18 mois 420,00-610,00; supérieurs 15-18 mois 610,00-700,00. Broutards mâles légers 500,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 7 février Amenés : 260, dont 128 broutards, 118 herbagers et 14 amouillantes. En élevage, la demande est un peu plus régulière dans le bétail à herbager convenable (race charolaise ou laitière). Le commerce est assez calme dans les bonnes charolaises lourdes pour l’embouche. La vente est sélective pour les animaux maigreux ou trop âgés. En broutards, la commercialisation reste calme et sélective pour les broutards dont les tarifs sont juste maintenus. La vente est normale dans les femelles indemnes d’IBR convenables, mais le placement rest e difficile pour les petites. En amouillantes, la demande reste suivie dans les laitières. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1600,00; convenables 1700,00-2100,00; Frisonnes légères 1000,00-1400,00; convenables 1400,00-1700,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1500,00; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1500,00. Génissons légers 6-12 mois 315,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-540,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-590,00; ordinaires 15-18 mois 420,00-610,00; supérieurs 15-18 mois 610,00-700,00. Broutards mâles légers 500,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité