Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

FOUGERES - JANVIER 2006

19 janvierAmenés 317 dont 106 broutards et 20 amouillantes.En élevage, les transactions sont assez régulières avec une offre correspondant sensiblement à la demande. On observe une bonne tenue des cours dans le bétail maigre convenable ainsi que dans les laitières destinées à l´embouche ou à l´élevage. Les acheteurs restent prudents dans les vahces bas de gamme et âgées. En broutards, la vente reste régulière avec des tarifs stables dans l´ensemble des mâles et femelles de qualité. Le tri est plus sensible dans la marchandise commune et légère. En amouillantes, les échanges sont réguliers dans les animaux de race à viande mais s´avère assez calme dans les laitières.A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 640,00-800,00; convenables 800,00-1190,00 ; Frisonnes légères 570,00-730,00; convenables 730,00-1120,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 820,00-1370,00; Croisées autres races ordinaires 770,00-1320,00. Génissons légers 6-12 mois 340,00-440,00; ordinaires 6-12 mois 440,00-540,00; convenables 6-12 mois 540,00-570,00; supérieurs 6-12 mois 580,00-690,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-760,00; supérieurs 15-18 mois 760,00-860,00. Broutards mâles légers 620,00-730,00; convenables 730,00-830,00; Races à viande mâles supérieurs 830,00-870,00. Boeufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-950,00; meilleurs sans dents 950,00-1170,00; Normands sans dents 700,00-920,00; Croisés ordinaires en dents 920,00-1170,00 ; meilleurs en dents 1170,00-1340,00; Normands en dents 820,00-940,00. Vaches Frisonnes légères d´herbage et d´embouche 400,00-580,00; lourdes d´herbage et d´embouche 580,00-660,00 ; Normandes légères convenables d´herbage et d´embouche 530,00-680,00; lourdes convenables d´herbage et d´embouche 680,00-760,00 ; Races à viande ordinaires d´herbage et d´embouche âgées 690,00-990,00 ; supérieures d´herbage et d´embouche jeunes 990,00-1220,00.12 janvier
Amenés 343 dont 110 broutards et 18 amouillantes.En élevage, les transactions sont fluides avec une demande suivie de la part d´une clientèle d´acheteurs plus nombreuse. On observe une bonne tenue des coursdans le bétail maigre. En broutards, la commercialisation reste régulière avec des tarifs stables dans l´ensemble des mâles et des femelles avec une présentation assez modeste et juste suffisante pour les besoins exprimés. La vente est normale sans plus dans les amouillantes.A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 640,00-800,00; convenables 800,00-1190,00 ; Frisonnes légères 570,00-730,00; convenables 730,00-1120,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 820,00-1370,00; Croisées autres races ordinaires 770,00-1320,00. Génissons légers 6-12 mois 340,00-440,00; ordinaires 6-12 mois 440,00-540,00; convenables 6-12 mois 540,00-570,00; supérieurs 6-12 mois 580,00-690,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-760,00; supérieurs 15-18 mois 760,00-860,00. Broutards mâles légers 620,00-730,00; convenables 730,00-830,00; Races à viande mâles supérieurs 830,00-870,00. Boeufs Croisés ordinaires primables sans dents 820,00-950,00; meilleurs primables sans dents 950,00-1170,00; Normands primables sans dents 700,00-920,00; Croisés ordinaires primables en dents 920,00-1170,00 ; meilleurs primables en dents 1170,00-1340,00; Normands primables en dents 820,00-940,00. Vaches Frisonnes légères d´herbage et d´embouche 400,00-580,00; lourdes d´herbage et d´embouche 580,00-660,00 ; Normandes légères convenables d´herbage et d´embouche 530,00-680,00; lourdes convenables d´herbage et d´embouche 680,00-760,00 ; Races à viande ordinaires d´herbage et d´embouche âgées 690,00-990,00 ; supérieures d´herbage et d´embouche jeunes 990,00-1220,00.5 janvierAmenés 235 dont 104 broutards et 26 amouillantes.En élevage, les échanges sont plus actifs avec une demande plus ferme et un e offre insuffisante dans le bétail maigre. La commercialisation est également plus régulière dans les broutards. En amouillantes, la vente est plus régulière dans l´ensemble.A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 640,00-800,00; convenables 900,00-1190,00 ; Frisonnes légères 570,00-730,00; convenables 730,00-1120,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 820,00-1370,00; Croisées autres races ordinaires 770,00-1320,00. Génissons légers 6-12 mois 340,00-440,00; ordinaires 6-12 mois 440,00-540,00; convenables 6-12 mois 540,00-570,00; supérieurs 6-12 mois 580,00-690,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-760,00; supérieurs 15-18 mois 760,00-860,00. Broutards mâles légers 620,00-730,00; convenables 730,00-830,00; Races à viande mâles supérieurs 830,00-870,00. Boeufs Croisés ordinaires primables sans dents 820,00-950,00; meilleurs primables sans dents 950,00-1170,00; Normands primables sans dents 700,00-920,00; Croisés ordinaires primables en dents 920,00-1170,00 ; meilleurs primables en dents 1170,00-1340,00; Normands primables en dents 820,00-940,00. Vaches Frisonnes légères d´herbage et d´embouche 400,00-580,00; lourdes d´herbage et d´embouche 580,00-660,00 ; Normandes légères convenables d´herbage et d´embouche 530,00-680,00; lourdes convenables d´herbage et d´embouche 680,00-760,00 ; Races à viande ordinaires d´herbage et d´embouche âgées 690,00-990,00 ; supérieures d´herbage et d´embouche jeunes 990,00-1220,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité