Aller au contenu principal

FOUGERES - JANVIER 2009

Jeudi 29 janvier Amenés 225, dont 140 broutards, 70 herbagères et 15 amouillantes. En bovins d’embouche, la morosité commerciale qui règne dans le secteur de la viande déteint sur l’activité maigre. Malgré des besoins un peu plus réguliers, les acheteurs sont très prudents dans les tarifs pratiqués. La vente est lente et les cours sont stables. En broutards, la commercialisation est assez fluide avec une fermeté des cours dans les bons mâles charolais. Peu de changement dans la moyenne marchandise. En femelles, le placement est un peu plus régulier, mais dans une gamme de prix sans changement. En amouillantes, la vente est normale avec des cours stables pour les vaches avec papiers. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-520,00; supérieurs 6-12 mois 520,00-550,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-570,00; supérieurs 15-18 mois 570,00-630,00. Broutards mâles légers 450,00-600,00; convenables 600,00-670,00; Races à viande mâles supérieurs 670,00-740,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 430,00-500,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 500,00-580,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 650,00-700,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 22 janvier Amenés 188, dont 905 broutards, 85 herbagères et 13 amouillantes. En bovins d’embouche, les transactions sont normales, sans plus, avec une tendance marquée par la pression sur les prix dans la viande. Les tarifs sont stables pour les animaux convenables. En broutards, la demande est plus régulière pour les bons mâles charolais. Le placement reste sélectif dans la moyenne marchandise ainsi que pour les femelles. En amouillantes, la vente est normale avec des cours stables pour les vaches avec papiers. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1080,00; convenables 1080,00-1330,00; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1180,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-520,00; supérieurs 6-12 mois 520,00-550,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-570,00; supérieurs 15-18 mois 570,00-630,00. Broutards mâles légers 430,00-600,00; convenables 600,00-670,00; Races à viande mâles supérieurs 670,00-720,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 430,00-500,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 500,00-580,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 650,00-700,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 15 janvier Amenés 229, dont 115 broutards, 93 herbagères et 21 amouillantes. En bovins d’embouche, les transactions sont plus faciles et les tarifs pratiqués bénéficient d’une légère plus-value pour les animaux convenables. Le bétail commun se vend dans une gamme de prix sans changement. En broutards, l’activité commerciale est plus régulière et les tarifs sont mieux plus défendus pour les bons broutards charolais. Le placement reste sélectif dans la moyenne mrchandise. En amouillantes, le commerce est normal avec des cours stables pour les vaches avec papiers. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1080,00; convenables 1080,00-1330,00; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1180,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-520,00; supérieurs 6-12 mois 520,00-550,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-570,00; supérieurs 15-18 mois 570,00-630,00. Broutards mâles légers 430,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 430,00-500,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 500,00-580,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 650,00-700,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 8 janvier Amenés 155, dont 72 broutards, 68 herbagères et 15 amouillantes. En bovins d’embouche, l’activité commerciale retrouve un rythme un peu plus régulier avec des apports plus représentatifs et des acheteurs présentant quelques besoins. Malgré cette demande un peu plus régulière, les tarifs sont restés stables. Le niveau des cours de la viande ne permet pas aux engraisseurs de mettre plus d’argent dans le maigre. En broutards, l’offre est très commune et les tarifs sont réduits. En amouillantes, la vente est un peu plus régulière, notamment en vaches avec papier. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1080,00; convenables 1080,00-1330,00; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1180,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-520,00; supérieurs 6-12 mois 520,00-550,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-570,00; supérieurs 15-18 mois 570,00-630,00. Broutards mâles légers 430,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 430,00-500,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 500,00-580,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 650,00-700,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Publicité