Aller au contenu principal

FOUGERES - JUILLET 2008

Jeudi 31 juillet Amenés 185, dont 91 broutards. En élevage, la bonne tenue des prix dans la viande permet un commerce assez régulier dans les bonnes femelles d’embouche. En revanche, le bétail plus commun est trié plus sévèrement avec des tarifs fortement discutés. En broutards, l’ambiance commerciale reste tendue face a la faiblesse des besoins exprimés. La vente est très sélective avec des tarifs en baisse dans l’ensemble des mâles et des femelles. En amouillantes, le commerce est très calme avec une demande limitée et prudente. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1300,00; convenables 1300,00-1600,00; Frisonnes légères 850,00-1050,00; convenables 1050,00-1250,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1400,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 500,00-540,00; supérieurs 6-12 mois 540,00-580,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-600,00; supérieurs 15-18 mois 580,00-650,00. Broutards mâles légers 450,00-550,00; convenables 550,00-630,00; Races à viande mâles supérieurs 630,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-730,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 730,00-760,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-950,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00. Jeudi 24 juillet Amenés 202, dont 99 broutards. En élevage, les bonnes femelles lourdes et les animaux d’avenir (très bien conformés) maintiennent leurs prix. Le cheptel mi-viande se cale sensiblement sur la valeur viande des animaux. En revanche, le bétail plus commun est trié plus sévèrement et se négocie avec des tarifs revus à la baisse. En broutards, si les tarifs sont sensiblement maintenus pour les quelques très bons lôts de mâles, la vente est laborieuse en ce qui concerne le reste des animaux, avec des tarifs orientés à la baisse (mâles et femelles). En amouillantes, la vente est très calme avec une demande limitée et prudente. Seuls, les animaux avec du potentiel gardent une certaine valeur, mais les tarifs sont plus discutés dans les ordinaires. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1300,00; convenables 1300,00-1600,00; Frisonnes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1300,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1400,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 500,00-540,00; supérieurs 6-12 mois 540,00-590,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-600,00; supérieurs 15-18 mois 600,00-680,00. Broutards mâles légers 470,00-570,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-720,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 600,00-700,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-950,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00. Jeudi 17 juillet Amenés 196, dont 97 broutards. En élevage, le commerce est très ralenti avec des acheteurs sans besoins précis. Les tarifs sont discutés y compris pour les bonnes femelles d’avenir (jeunes, lourdes et boien conformées). Les échanges sont lents et le tri est sévère dans le bétail commun, bas de gamme ou trop maigre. En broutards, les acheteurs sont extrêmement prudents, face au mauvais commerce dans le jeune bovin et des perspectives peu encourageantes dans la récolte de maïs (semis tardifs, froids). La vente est très calme avec un pénible maintien des cours. Des invendus. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1300,00; convenables 1300,00-1600,00; Frisonnes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1300,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1400,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 500,00-540,00; supérieurs 6-12 mois 540,00-590,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-600,00; supérieurs 15-18 mois 600,00-680,00. Broutards mâles légers 470,00-570,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-720,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 600,00-700,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-950,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2020, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Daniel Courval président de la section viande bovine de la FRSEA de Normandie.
Viande bovine : " Le pire, c’est le mépris de nos interlocuteurs "
Les représentants des éleveurs ne trouvent plus leur place au comité régional d’Interbev. Ils le font savoir et remettent en…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Publicité