Aller au contenu principal

FOUGERES - JUILLET 2009

Jeudi 30 juillet Amenés 122 dont 87 broutards et 15 amouillantes. En bovins d’élevage, la présentation est faible face à une demande réservée. les échanges sont très calmes avec des tarifs reconduits pour le bon cheptel destiné à l’embouche ainsi que pour les bonnes herbagères. En broutards, l’ambiance commerciale reste calme. Les bons mâles restent recherchés avec des tarifs bien défendus mais la vente est très sélective pour les animaux de second choix. En amouillantes, les besoins sont limités à cette saison et le mauvais commerce des veaux pèse sur la tendance. La vente est lente et très sélective dans l’ensemble des catégories. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00 ; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00 ; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 540,00-690,00 ; convenables 690,00-760,00; Races à viande mâles supérieurs 760,00-800,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1150,00. Jeudi 23 juillet Amenés 182 dont 93 broutards et 14 amouillantes. En bovins d’élevage, les bonnes femelles lourdes et les animaux d’avenir (très bien conformés) maintiennent leurs prix. Le cheptel mi-viande se cale sensiblement sur la valuer viande des animaux. En revanche, le bétail plus commun est trié plus sévèrement et se négocie avec des tarifs revus à la baisse ... En broutards, les tarifs osnt sensiblement maintenus dans les quelques très bons lots de mâles, la vente est calme et sélective dans le reste des animaux avec des tarifs juste maintenus. Le commerce est atone dans les femelles. En amouillantes, la vente est très calme avec une demande limitée et prudente. Seuls les animaux avec du potentiel gardent une certaine valeur mais les tarifs sont plus discutés dans les ordinaires. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00 ; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00 ; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 540,00-690,00 ; convenables 690,00-760,00; Races à viande mâles supérieurs 760,00-800,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1150,00. Jeudi 2 juillet Amenés 163 dont 85 broutards et 9 amouillantes. En bovins d’élevage, l’activité est très calme avec des acheteurs très réticents face à la mauvaise valorisation de la viande. Les transactions sont lentes et sélectives avec des tarifs plus discutés y compris pour le bon bétail d’embouche. Le bétail trop maigre est délaissé. En broutards, les besoins des acheteurs sont plus réservés et très ciblés. Les bons mâles charolais se vendent avec des cours stables mais les tarifs sont en baisse pour les sujets de second choix ou les croisés. Les femelles éprouvent toujours des difficultés à trouver preneur avec des tarifs convenables. En amouillantes, la modestie de l’offre permet de maintenir les prix, malgré une demande peu soutenue. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00 ; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00 ; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 550,00-700,00 ; convenables 700,00-770,00 ; Races à viande mâles supérieurs 770,00-810,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1150,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
Anne-Marie Denis, présidente de la FRSEA de Normandie
La FRSEA de Normandie a terminé ce lundi 21 septembre le renouvellement de ses instances engagé au printemps dernier.
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Publicité