Aller au contenu principal

FOUGERES - JUIN 2009

Jeudi 25 juin Amenés 167 dont 80 broutards et 17 amouillantes. En bovins d’élevage, les transactions sont peu actives, malgré une présentation limitée. Les acheteurs restent prudents. Les tarifs sont juste maintenus avec des prix qui cporrespondent sensiblement à la valorisation dans la viande. Le bétail trop maigre est délaissé. En broutards, la présentation est modeste et de qualité hétérogène. Les bons sujets se vendent avec des cours qui plafonnent mais le tri est un peu plus sévère dans les sujets de second choix avec des cours en baisse. La vente reste difficile en femelles. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00 ; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00 ; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 550,00-700,00 ; convenables 700,00-770,00 ; Races à viande mâles supérieurs 770,00-810,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1150,00. Jeudi 18 juin Amenés 247 dont 155 broutards et 17 amouillantes. En bovins d’élevage, la tendance est lourde avec des acheteurs très prudents. La vente est lente avec quelques moins values pour le bétail de moyenne conformation ou présentant un peu d’âge. En broutards, le commerce est plus sélectif et si les très bons sujets se vendent avec des cours stables, le tri est un peu plus sévère en ce qui concerne les sujets de second choix avec des cours en baisse. La vente reste difficile en femelles. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00 ; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00 ; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 550,00-700,00 ; convenables 700,00-800,00 ; Races à viande mâles supérieurs 800,00-850,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00. Jeudi 11 juin Amenés 290 dont 150 broutards et 22 amouillantes. En bovins d’élevage, face à la pression qui règne sur le secteur de la viande, les acheteurs sont plus réticents et tentent de peser sur les prix. La modestie de l’offre limite néanmoins leur action, même si quelques moins values sont constatées dans le bétail de moyenne conformation ou présentant un peu d’âge. En broutards, les apports sont réguliers, mais de qualité plus hétérogène. La demande est de son côté assez prudente et si les très bons sujets se vendent encore sans trop de difficulté avec des cours stables, le tri est un peu plus sévère dans les sujets de second choix. La vente est difficile pour les femelles par manque de débouché. En amouillantes, commerce calme en amouillantes de choix secondaire. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00 ; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00 ; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 550,00-700,00 ; convenables 700,00-800,00 ; Races à viande mâles supérieurs 800,00-850,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00. jeudi 4 juin Amenés 149 dont 65 broutards et 14 amouillantes. En bovins d’élevage, la présentation est réduite avec de nombreux éleveurs occupés par les travaux dans les champs avant la dégradation pluvieuse annoncée pour ce week end. Les transactions sont calmes avec des cours stables pour le cheptel convenable. Les animaux bas de gamme ou longs à finir se vendent plus difficilement. En broutards, la commer cialisation est un peu plus calme, en raison notamment d’une diminution de la qualité présentée. Les quelques bons broutards Charolais sont normalement valorisés alors que la marchandise commune se négocie très lentement. Les prix sont stables dans les femelles. En amouillantes, demande assez calme avec des cours stables pour une offre réduite. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00 ; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00 ; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 550,00-700,00 ; convenables 700,00-800,00 ; Races à viande mâles supérieurs 800,00-850,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Ce qu'il faut retenir de la réforme de la PAC
La Chambre régionale d’agriculture de Normandie et la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie ont organisé, mardi 29…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Publicité