Aller au contenu principal

FOUGERES - MAI 2006

26 mai
Amenés 184, dont 50 broutards et 6 amouillantes. En élevage, la vente est facile avec des tarifs reconduits pour le cheptel de qualité et proche de la finition. On note un plafonnement des cours dans la marchandise plus commune. En broutards, l’offre est faible. La vente est normale avec des tarifs stables dans les mâles et les femelles. En amouillantes, écoulement régulier et tarifs reconduits pour les femelles de races à viande comme pour celles de races laitières (normandes et frisonnes) avec un bon potentiel de production. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00 ; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 680,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-930,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1050,00 ; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00 ; Normands sans dents 750,00-1000,00 ; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1250,00 ; meilleurs en dents 1250,00-1400,00 ; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 630,00-750,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-750,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1100,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1150,00-1400,00. 18 mai Amenés 418, dont 183 broutards et 17 amouillantes. En élevage, l’ambiance commerciale reste fluide même si les niveaux tarifaires pratiqués freinent l’ardeur des acheteurs. Le commerce est régulier pour le cheptel de qualité et proche de la finition ainsi que pour la marchandise plus commune. En broutards, les transactions sont encore assez soutenues avec une bonne tenue des prix dans l’ensemble des bns mâles de race pure ou croisés. Le placement est normal avec des prix stables pour les laitonnes. En amouillantes, la vente est régulière pour les jeunes vaches et génisses de race à viande mais également pour les femelles de qualité de races laitières (normandes et frisonnes) bien valorisées. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 680,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-930,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1050,00; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00; Normands sans dents 750,00-1000,00; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1250,00; meilleurs en dents 1250,00-1400,00; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00; lourdes d’herbage et d’embouche 630,00-750,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-820,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1100,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1150,00-1400,00. 4 mai Amenés 407, dont 181 broutards et 10 amouillantes. En élevage, les échanges sont réguliers avec une stabilité des prix pour le cheptel de qualité et proche de la finition. L’écoulement est un peu plus lent avec un plafonnement des prix dans la marchandise ordinaire et plus sélectif pour les vaches manquant d’état et trop âgées. En broutards, la tendance commerciale reste marquée par une bonne tenue des cours dans les broutards, même si ponctuellement on constate un plafonnement des prix dans certaines catégories (croisés). La vente est plus calme en femelles. En amouillantes, les transactions sont assez régulières avec des tarifs maintenus pour les laitières. (L.C.) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 680,00-765,00; convenables 765,00-865,00; Races à viande mâles supérieurs 865,00-930,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1050,00; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00; Normands sans dents 750,00-1000,00; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1250,00; meilleurs en dents 1250,00-1400,00; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-600,00; lourdes d’herbage et d’embouche 630,00-750,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-820,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 750,00-1100,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1100,00-1400,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
Éric Hatteville, Philippe Marie et Ludovic Blin, respectivement responsables lait pour les FDSEA 61, 14 et 50/région.
« La situation des producteurs de lait est alarmante »
La FRSEA de Normandie a convié la presse, lundi 20 septembre 2021, dans l’exploitation de Thomas Pelletier et Philippe Marie,…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
Publicité