Aller au contenu principal

FOUGERES- MARS 2006

9 mars
Amenés 365 dont 95 broutards et 13 amouillantes.
En élevage, la vente demeure facile avec une demande suivie de la part d´une clientèle d´engraisseurs spécialisés et d´herbagers. Les tarifs pratiqués sont néanmoins sensiblement maintenus, vu les niveaux déjà atteints. La demande est soutenue pour les herbagères (frisonnes et normandes). En broutards, les échanges restent réguliers avec une demande suivie et des tarifs maintenus pour l´ensemble des bons mâles charolais ou croisés. En femelles, la vente est également suivie pour les laitonnes. En amouillantes, la vente est fluide avec une bonne tenue des prix pour les femelles de race à viande et indemnes d´IBR. L´écoulement est régulier pour les femelles de races laitières. (L.C.)

A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 800,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 650,00-750,00; convenables 750,00-850,00; Races à viande mâles supérieurs 850,00-900,00. Boeufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1000,00; meilleurs sans dents 1000,00-1250,00; Normands sans dents 750,00-950,00; Croisés ordinaires en dents 950,00-1230,00 ; meilleurs en dents 1230,00-1400,00; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d´herbage et d´embouche 420,00-600,00 ; lourdes d´herbage et d´embouche 600,00-730,00 ; Normandes légères convenables d´herbage et d´embouche 550,00-730,00; lourdes convenables d´herbage et d´embouche 730,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d´herbage et d´embouche âgées 730,00-1050,00 ; supérieures d´herbage et d´embouche jeunes 1050,00-1300,00.
2 mars
Amenés 282 dont 128 broutards et 14 amouillantes.
Les transactions sont assez fluides avec toujours une bonne demande de la part d´une clientèle d´engraisseurs spécialisés et d´herbagers. On observe néanmoins très peu d´évolution tarifaire vu les niveaux déjà atteints pour le bon cheptel de type viande. La vente est assez rapide pour les herbagères (frisonnes et normandes). En broutards, on observe toujours une bonne activité commerciale avec une vente régulière et des tarifs soutenus pour l´ensemble des bons mâles charolais ou croisés. En femelles, la demande est également suivie pour les bonnes laitonnes. En amouillantes, la demande est suivie avec une bonne tenue des prix pour les femelles de race à viande, indemnes d´IBR, proches du terme ou suitées. L´écoulement est régulier avec une stabilité des prix pour les femelles de races laitières. (L.C.)

A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 800,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 650,00-750,00; convenables 750,00-850,00; Races à viande mâles supérieurs 850,00-900,00. Boeufs Croisés ordinaires sans dents 820,00-1000,00; meilleurs sans dents 1000,00-1250,00; Normands sans dents 750,00-950,00; Croisés ordinaires en dents 950,00-1230,00 ; meilleurs en dents 1230,00-1400,00; Normands en dents 850,00-950,00. Vaches Frisonnes légères d´herbage et d´embouche 420,00-600,00 ; lourdes d´herbage et d´embouche 600,00-730,00 ; Normandes légères convenables d´herbage et d´embouche 550,00-730,00; lourdes convenables d´herbage et d´embouche 730,00-820,00 ; Races à viande ordinaires d´herbage et d´embouche âgées 730,00-1050,00 ; supérieures d´herbage et d´embouche jeunes 1050,00-1300,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité