Aller au contenu principal

FOUGERES - MARS 2007

Jeudi 22 mars Amenés 319, dont 112 broutards et 22 amouillantes. En bovins d’élevage, les engraisseurs spécialisés ont des besoins un peu plus soutenus mais ils restent prudents face au mauvais commerce dans la viande. Les transactions sont cependant assez fluides mais sans incidence sur les prix pour le bon cheptel d’embouche. et les meilleures herbagères. La vente est calme et sélective dans la marchandise ordinaire. En broutards, si les bons lots de mâles charolais légers (-400kg) restent recherchés et bien valorisés, la vente demeure sélective avec des cours discutés pour les animaux de second choix. En femelles, la tendance est un peu plus calme dans l’ensemble. En amouillantes, les transactions sont régulières avec des tarifs stables pour les jeunes vahce de race à viande et de qualité ainsi que pour les laitières ayant de bonnes aptitudes de production. Le commerce est calme dans le reste voire mévente pour les vaches âgées. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-450,00 ; ordinaires 6-12 mois 450,00-550,00 ; convenables 6-12 mois 550,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 510,00-750,00; supérieurs 15-18 mois 750,00-870,00. Broutards mâles légers 600,00-730,00 ; convenables 730,00-780,00 ; Races à viande mâles supérieurs 780,00-830,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 750,00-1030,00 ; meilleurs sans dents 1030,00-1250,00 ; Normands sans dents 730,00-930,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1200,00; meilleurs en dents 1200,00-1350,00; Normands en dents 750,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-720,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 720,00-800,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-900,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1180,00. Jeudi 15 mars Amenés 390, dont 129 broutards et 27 amouillantes. En bovins d’élevage, les meilleures conditions climatiques de ces derniers jours dynamisent la demande mais les acheteurs restent pourtant prudents face aux tarifs pratiqués dans la viande. La commercialisation est plus facile dans le bon bétail d’embouche ainsi que pour les herbagères. En revanche le cheptel bas de gamme ou trop âgé est délaissé. En broutards, les échanges sont plus réguliers pour les bons mâles charolais de moins de 400 kg avec des tarifs mieux défendus. La vente reste calme pour les sujets lourds ou pour ceux de conformation ordinaire. En femelles, la placement est régulier avec des tariofs stables. En amouillantes, la demande est assez soutenue dans les bonnes vahces charolaises suitées ou pour les amouillantes proches du terme. Dans les laitières l’offre est limitée et les tarifs sont stables. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-450,00 ; ordinaires 6-12 mois 450,00-550,00 ; convenables 6-12 mois 550,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 510,00-750,00; supérieurs 15-18 mois 750,00-870,00. Broutards mâles légers 600,00-730,00 ; convenables 730,00-780,00 ; Races à viande mâles supérieurs 780,00-830,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 750,00-1030,00 ; meilleurs sans dents 1030,00-1250,00 ; Normands sans dents 730,00-930,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1200,00; meilleurs en dents 1200,00-1350,00; Normands en dents 750,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-720,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 720,00-800,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-900,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1180,00. Jeudi 8 mars Amenés 313, dont 73 broutards et 30 amouillantes. En bovins d’élevage, l’écoulement est irrégulier en femelles de races pures dont le tri est plus sévère, notamment pour celles plus âgées. Le placement est un peu plus normal dans le bétail ordinaire ainsi que pour les herbagères. En broutards, les transactions sont lentes avec des tarifs toujours discutés pour les mâles. En femelles, la demande est calme avec des tariofs qui se maintiennent. En amouillantes, les jeunes vaches de qualité de race à viande ainsi que les laitières avec de bonnes aptitudes de production sont normalement valorisées. La demande est peu motivée dans le reste, notamment pour les vaches âgées. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-450,00 ; ordinaires 6-12 mois 450,00-550,00 ; convenables 6-12 mois 550,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 510,00-750,00; supérieurs 15-18 mois 750,00-870,00. Broutards mâles légers 600,00-730,00 ; convenables 730,00-780,00 ; Races à viande mâles supérieurs 780,00-830,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 750,00-1030,00 ; meilleurs sans dents 1030,00-1250,00 ; Normands sans dents 730,00-930,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1200,00; meilleurs en dents 1200,00-1350,00; Normands en dents 750,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-720,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 720,00-800,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-900,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1180,00. Jeudi 1 mars Amenés 309, dont 168 broutards et 13 amouillantes. En bovins d’élevage, le placement reste sélectif et prudent dans les charolaises d’embouche, notamment si elles sont âgées. Le placement est un peu plus régulier dans le bétail ordinaire ainsi que pour les herbagères. En broutards, les transactions sont très calmes avec des tarifs discutés dans l’ensemble des mâles, avec même une vente difficile pour ceux de qualité très ordinaire. En femelles, la demande est également plus calme mais sans modification des cours. En amouillantes, peu de changement dans l’orientation commerciale avec des cours reconduits dans l’ensemble. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-450,00 ; ordinaires 6-12 mois 450,00-550,00 ; convenables 6-12 mois 550,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 510,00-750,00; supérieurs 15-18 mois 750,00-870,00. Broutards mâles légers 600,00-730,00 ; convenables 730,00-780,00 ; Races à viande mâles supérieurs 780,00-830,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 750,00-1030,00 ; meilleurs sans dents 1030,00-1250,00 ; Normands sans dents 730,00-930,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1200,00; meilleurs en dents 1200,00-1350,00; Normands en dents 750,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-720,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 720,00-800,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-900,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1180,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Publicité