Aller au contenu principal

FOUGERES - MARS 2007

Jeudi 22 mars Amenés 319, dont 112 broutards et 22 amouillantes. En bovins d’élevage, les engraisseurs spécialisés ont des besoins un peu plus soutenus mais ils restent prudents face au mauvais commerce dans la viande. Les transactions sont cependant assez fluides mais sans incidence sur les prix pour le bon cheptel d’embouche. et les meilleures herbagères. La vente est calme et sélective dans la marchandise ordinaire. En broutards, si les bons lots de mâles charolais légers (-400kg) restent recherchés et bien valorisés, la vente demeure sélective avec des cours discutés pour les animaux de second choix. En femelles, la tendance est un peu plus calme dans l’ensemble. En amouillantes, les transactions sont régulières avec des tarifs stables pour les jeunes vahce de race à viande et de qualité ainsi que pour les laitières ayant de bonnes aptitudes de production. Le commerce est calme dans le reste voire mévente pour les vaches âgées. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-450,00 ; ordinaires 6-12 mois 450,00-550,00 ; convenables 6-12 mois 550,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 510,00-750,00; supérieurs 15-18 mois 750,00-870,00. Broutards mâles légers 600,00-730,00 ; convenables 730,00-780,00 ; Races à viande mâles supérieurs 780,00-830,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 750,00-1030,00 ; meilleurs sans dents 1030,00-1250,00 ; Normands sans dents 730,00-930,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1200,00; meilleurs en dents 1200,00-1350,00; Normands en dents 750,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-720,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 720,00-800,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-900,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1180,00. Jeudi 15 mars Amenés 390, dont 129 broutards et 27 amouillantes. En bovins d’élevage, les meilleures conditions climatiques de ces derniers jours dynamisent la demande mais les acheteurs restent pourtant prudents face aux tarifs pratiqués dans la viande. La commercialisation est plus facile dans le bon bétail d’embouche ainsi que pour les herbagères. En revanche le cheptel bas de gamme ou trop âgé est délaissé. En broutards, les échanges sont plus réguliers pour les bons mâles charolais de moins de 400 kg avec des tarifs mieux défendus. La vente reste calme pour les sujets lourds ou pour ceux de conformation ordinaire. En femelles, la placement est régulier avec des tariofs stables. En amouillantes, la demande est assez soutenue dans les bonnes vahces charolaises suitées ou pour les amouillantes proches du terme. Dans les laitières l’offre est limitée et les tarifs sont stables. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-450,00 ; ordinaires 6-12 mois 450,00-550,00 ; convenables 6-12 mois 550,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 510,00-750,00; supérieurs 15-18 mois 750,00-870,00. Broutards mâles légers 600,00-730,00 ; convenables 730,00-780,00 ; Races à viande mâles supérieurs 780,00-830,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 750,00-1030,00 ; meilleurs sans dents 1030,00-1250,00 ; Normands sans dents 730,00-930,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1200,00; meilleurs en dents 1200,00-1350,00; Normands en dents 750,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-720,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 720,00-800,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-900,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1180,00. Jeudi 8 mars Amenés 313, dont 73 broutards et 30 amouillantes. En bovins d’élevage, l’écoulement est irrégulier en femelles de races pures dont le tri est plus sévère, notamment pour celles plus âgées. Le placement est un peu plus normal dans le bétail ordinaire ainsi que pour les herbagères. En broutards, les transactions sont lentes avec des tarifs toujours discutés pour les mâles. En femelles, la demande est calme avec des tariofs qui se maintiennent. En amouillantes, les jeunes vaches de qualité de race à viande ainsi que les laitières avec de bonnes aptitudes de production sont normalement valorisées. La demande est peu motivée dans le reste, notamment pour les vaches âgées. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-450,00 ; ordinaires 6-12 mois 450,00-550,00 ; convenables 6-12 mois 550,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 510,00-750,00; supérieurs 15-18 mois 750,00-870,00. Broutards mâles légers 600,00-730,00 ; convenables 730,00-780,00 ; Races à viande mâles supérieurs 780,00-830,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 750,00-1030,00 ; meilleurs sans dents 1030,00-1250,00 ; Normands sans dents 730,00-930,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1200,00; meilleurs en dents 1200,00-1350,00; Normands en dents 750,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-720,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 720,00-800,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-900,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1180,00. Jeudi 1 mars Amenés 309, dont 168 broutards et 13 amouillantes. En bovins d’élevage, le placement reste sélectif et prudent dans les charolaises d’embouche, notamment si elles sont âgées. Le placement est un peu plus régulier dans le bétail ordinaire ainsi que pour les herbagères. En broutards, les transactions sont très calmes avec des tarifs discutés dans l’ensemble des mâles, avec même une vente difficile pour ceux de qualité très ordinaire. En femelles, la demande est également plus calme mais sans modification des cours. En amouillantes, peu de changement dans l’orientation commerciale avec des cours reconduits dans l’ensemble. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00 ; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-450,00 ; ordinaires 6-12 mois 450,00-550,00 ; convenables 6-12 mois 550,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 510,00-750,00; supérieurs 15-18 mois 750,00-870,00. Broutards mâles légers 600,00-730,00 ; convenables 730,00-780,00 ; Races à viande mâles supérieurs 780,00-830,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 750,00-1030,00 ; meilleurs sans dents 1030,00-1250,00 ; Normands sans dents 730,00-930,00 ; Croisés ordinaires en dents 950,00-1200,00; meilleurs en dents 1200,00-1350,00; Normands en dents 750,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 410,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 580,00-680,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-720,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 720,00-800,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-900,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1180,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité