Aller au contenu principal

FOUGERES - MARS 2008

Jeudi 13 mars Amenés : 257, dont 101 broutards, 134 herbagers et 22 amouillantes. En élevage, l’activité commerciale est un peu plus régulière, même si les acheteurs gardent une grande prudence sur les tarifs pratiqués. Le niveau des coûts d’engraissement et des prix à la viande, peu soutenus, ne leurs permettent pas de lâcher du lest sur les prix. La vente est normale pour les bons animaux proches de la finition ainsi que pour les herbagères convenables. En broutards, l’offre reste limitée. La vente est normale et les tarifs se sont stabilisés dans les bons mâles charolais ou blonds d’Aquitaine. Les échanges restent difficiles avec des tarifs malmenés dans les mâles ordinaires. Peu de changement pour les femelles. La demande reste soutenue pour les frisonnes et les normandes proches du terme. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1600,00; convenables 1700,00-2100,00; Frisonnes légères 1000,00-1400,00; convenables 1400,00-1700,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1500,00 ; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1500,00. Génissons légers 6-12 mois 315,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-590,00; ordinaires 15-18 mois 420,00-610,00; supérieurs 15-18 mois 610,00-700,00. Broutards mâles légers 485,00-565,00; convenables 565,00-635,00; Races à viande mâles supérieurs 635,00-685,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-580,00; lourdes d’herbage et d’embouche 600,00-700,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 6 mars Amenés : 266, dont 111 broutards, 137 herbagers et 18 amouillantes. En élevage, les acheteurs restent très prudents. La vente est très calme et sélective avec une stabilité des prix pour le bon bétail d’embouche et les bonnes herbagères. Les tarifs restent très discutés pour les animaux de choix communs ou âgés. En broutards, la commercialisation est tendue avec de faibles besoins et une offre réduite. La vente est laborieuse avec des tarifs malmenés dans les mâles et femelles ordinaires. En amouillantes, la commercialisation est calme et sélective pour les femelles de races allaitantes au détriment des génisses et vaches de moyenne conformation. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 1000,00-1600,00; convenables 1700,00-2100,00; Frisonnes légères 1000,00-1400,00; convenables 1400,00-1700,00; Croisées Charolaises ordinaires 1000,00-1500,00; Croisées autres races ordinaires 1000,00-1500,00. Génissons légers 6-12 mois 315,00-400,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-590,00; ordinaires 15-18 mois 420,00-610,00; supérieurs 15-18 mois 610,00-700,00. Broutards mâles légers 485,00-565,00; convenables 565,00-635,00; Races à viande mâles supérieurs 635,00-685,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-750,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 750,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 610,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité