Aller au contenu principal

FOUGERES - NOVEMBRE 2008

Jeudi 27 novembre Amenés 204, dont 104 broutards et 74 herbagères. En bovins d’élevage, les transactions sont sélectives avec une recherche particulière pour les sujets proches de la finition avec des atouts pour le secteur viande. En broutards, les très bons sujets se négocient assez régulièrement (peu offerts) mais à des tarifs qui ne changent pas. Dès que l’on descend de gamme, les cours sont tout de suite malmenés. En amouillantes, commerce calme avec une offre largement suffisante. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1350,00; Frisonnes légères 750,00-850,00; convenables 850,00-1180,00; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1380,00; Croisées autres races ordinaires 880,00-1380,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-520,00; supérieurs 6-12 mois 520,00-550,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-570,00; supérieurs 15-18 mois 570,00-630,00. Broutards mâles légers 430,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 430,00-520,00; lourdes d’herbage et d’embouche 520,00-580,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 650,00-700,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 20 novembre Amenés 212, dont 120 broutards et 74 herbagères. En bovins d’élevage, la demande est réduite, face à la mauvaise ambiance qui règne dans la viande. Les transactions sont sélectives et partielles avec des tarifs malmenés en toutes catégories. En broutards, mauvais commerce avec des acheteurs sans besoin. Les cours sont en baisse y compris pour les bons mâles charolais. La moyenne marchandise ainsi que les petites femelles sont invendues à des tarifs dérisoires. En amouillantes, la demande est faible et les tarifs sont en baisse. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1350,00; Frisonnes légères 750,00-850,00; convenables 850,00-1180,00; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1380,00; Croisées autres races ordinaires 880,00-1380,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-520,00; supérieurs 6-12 mois 520,00-550,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-570,00; supérieurs 15-18 mois 570,00-630,00. Broutards mâles légers 430,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 430,00-520,00; lourdes d’herbage et d’embouche 520,00-580,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 650,00-700,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 900,00-1150,00. Jeudi 13 novembre Amenés 191, dont 115 broutards et 62 herbagères. En bovins d’élevage, face à la dépréciation des prix de la viande très peu d’acheteurs se risquent à investir dans le maigre. Les transactions sont lentes et partielles avec des tarifs malmenés dans toutes les catégories. En broutards, l’activité commerciale s’avère dépressive face à des acheteurs sans besoin. Si les bons mâles charolais trouvent preneurs avec des tarifs revus à la baisse, la moyenne marchandise est invendue ou à des tarifs dérisoires. En amouillantes, la lourdeur commerciale s’étend sur les amouillantes, avec des tarifs revus à la baisse. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1350,00; Frisonnes légères 750,00-850,00; convenables 850,00-1180,00; Croisées Charolaises ordinaires 850,00-1380,00; Croisées autres races ordinaires 880,00-1380,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-520,00; supérieurs 6-12 mois 520,00-550,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-570,00; supérieurs 15-18 mois 570,00-630,00. Broutards mâles légers 430,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-700,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 430,00-520,00; lourdes d’herbage et d’embouche 520,00-580,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 650,00-700,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-900,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 950,00-1150,00. Jeudi 6 novembre Amenés 143, dont 91 broutards et 40 herbagères. En bovins d’élevage, le mauvais commerce qui sévit dans le secteur de la viande entraîne l’activité du maigre dans un marasme commercial. Les marchandises de qualité sont aussi touchées par cette baisse tarifaire. En broutards, les écarts de prix restent très importants entre les très bons mâles et les sujets ordinaires. De nombreux invendus sont signalés pour les petits sujets moins bien finis et assez présents sur la foire. En amouillantes, les besoins très limités entraînent un commerce très lent. Seules les génisses avec papier arrivent à trouver preneur mais à des cours sans grand changement. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 880,00-1130,00; convenables 1130,00-1380,00; Frisonnes légères 750,00-900,00; convenables 900,00-1180,00; Croisées Charolaises ordinaires 880,00-1380,00; Croisées autres races ordinaires 880,00-1380,00. Génissons légers 6-12 mois 350,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-480,00; convenables 6-12 mois 480,00-520,00; supérieurs 6-12 mois 520,00-550,00; ordinaires 15-18 mois 430,00-570,00; supérieurs 15-18 mois 570,00-630,00. Broutards mâles légers 430,00-580,00; convenables 580,00-650,00; Races à viande mâles supérieurs 650,00-720,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 430,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-610,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 550,00-670,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 670,00-730,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-950,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 950,00-1150,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Sécheresse - Prix du lait - FDSEA-JA 50
Sécheresse 2022 : les agriculteurs face à une « situation critique »
La FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Manche ont tiré la sonnette d’alarme, lundi 8 août 2022 à Saint-Lô, sur les difficultés…
Publicité