Aller au contenu principal

FOUGERES - OCTOBRE 2006

26 octobre Amenés 310, dont 133 broutards et 23 amouillantes. En élevage, les échanges sont réguliers avec des tarifs reconduits pour le cheptel convenable à finir rapidement ou plus jeune à conserver. Le commerce reste difficile pour la marchandise ordinaire et les vaches âgées. En broutards, si les bons lots de mâles restent recherchés, car peu offerts, la vente est sélective avec des tarifs juste maintenus pour les sujets ordinaires. La vente est régulière pour les bonnes laitonnes, recherchés par les acheteurs régionaux. le placement est plus difficile pour les petites femelles communes. En amouillantes, la demande est soutenue dans les vaches laitières( frisonnes et normandes), proches du terme (L.C.). Le placement est plus aléatoire pour les femelles longues à faire. A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-440,00 ; ordinaires 6-12 mois 440,00-540,00 ; convenables 6-12 mois 540,00-630,00 ; supérieurs 6-12 mois 630,00-730,00 ; ordinaires 15-18 mois 540,00-780,00; supérieurs 15-18 mois 780,00-880,00. Broutards mâles légers 640,00-750,00 ; convenables 750,00-820,00 ; Races à viande mâles supérieurs 820,00-860,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 760,00-1030,00; meilleurs sans dents 1030,00-1280,00; Normands sans dents 730,00-930,00; Croisés ordinaires en dents 980,00-1210,00; meilleurs en dents 1210,00-1360,00; Normands en dents 760,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 380,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-630,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 500,00-680,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 680,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-930,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 930,00-1180,00. 19 octobre Amenés 319, dont 129 broutards et 29 amouillantes. En élevage, la commercialisation reste calme face aux besoins mesurés et précis des acheteurs présents. Si la vente est normale avec des tarifs stables pour le cheptel de qualité, destiné à l’embouche ; l’écoulement est plus aléatoire pour les vaches ordinaires, maigres ou trop âgées. En broutards, la présentation est moins importante. Les transactions sont suivies avec des tarifs stables pour les bons lots de mâles ainsi que pour les meilleures femelles. Les échanges restent sélectifs dans la marchandise ordinaire et les petites femelles destinées à l’Espagne. En amouillantes, la demande est assez active dans les femelles laitières, proches du terme ainsi que pour les vaches en production (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-440,00 ; ordinaires 6-12 mois 440,00-540,00 ; convenables 6-12 mois 540,00-630,00 ; supérieurs 6-12 mois 630,00-730,00 ; ordinaires 15-18 mois 540,00-780,00; supérieurs 15-18 mois 780,00-880,00. Broutards mâles légers 640,00-750,00 ; convenables 750,00-820,00 ; Races à viande mâles supérieurs 820,00-860,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 760,00-1030,00; meilleurs sans dents 1030,00-1280,00; Normands sans dents 730,00-930,00; Croisés ordinaires en dents 980,00-1210,00; meilleurs en dents 1210,00-1360,00; Normands en dents 760,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 380,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-630,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 500,00-680,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 680,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-930,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 930,00-1180,00. Amenés 349, dont 163 broutards et 42 amouillantes. En élevage, l’activité commerciale est encore assez calme et si les acheteurs ont toujours quelques besoins, ils restent très prudents dans leur choix. L’écoulement reste assez régulier avec un plafonnement des prix pour le cheptel de qualité destiné à l’embouche. Le placement est très sélectif pour les vaches ordinaires, maigres ou trop agées. En broutards, la commercialisation est assez régulière avec une stabilité des prix pour les bons mâles ainsi qu’en bonnes laitonnes, indemnes d’IBR. La sélection est par contre sensible avec des tarifs plus discutés pour les mâles de qualité ordinaire ainsi que pour les petites femelles destinées à l’Espagne. En amouillantes, la demande est régulière pour la marchandise de qualité, toutes catégories confondues, normalement valorisée. Le placement est plus aléatoire dans les animaux plus communs (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 380,00-440,00; ordinaires 6-12 mois 440,00-540,00; convenables 6-12 mois 540,00-630,00; supérieurs 6-12 mois 630,00-730,00; ordinaires 15-18 mois 540,00-780,00; supérieurs 15-18 mois 780,00-880,00. Broutards mâles légers 640,00-750,00; convenables 750,00-820,00; Races à viande mâles supérieurs 820,00-860,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 760,00-1030,00; meilleurs sans dents 1030,00-1280,00; Normands sans dents 730,00-930,00; Croisés ordinaires en dents 980,00-1210,00; meilleurs en dents 1210,00-1360,00; Normands en dents 760,00-880,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 380,00-550,00; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-630,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 500,00-680,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 680,00-780,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 630,00-930,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 930,00-1180,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
RecyOuest monte son usine à Argentan
Après sept ans d’existence, la startup normande a pu poser la première pierre de son usine de recyclage de ficelles et de filets…
Publicité