Aller au contenu principal

FOUGERES - SEPTEMBRE 2009

Jeudi 24 septembre Amenés 192 dont 120 broutards et 7 amouillantes. En bovins d’élevage, les transactions sont calmes et sélectives avec des tarifs calés sur le prix de la viande pour les bonnes femelles lourdes (proches de la finition). dans la marchandise plus commune, âgée ou longue à finir, les échanges sont lents avec des tarifs réduits. En broutards, le commerce est calme avec des cours reconduits dans l’ensemble des mâles et des femelles convenables et vaccinés. La moyenne marchandise et les non vaccinés trouvent difficilement preneur ou à bas prix. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 690,00-890,00; convenables 890,00-1190,00; Croisées Charolaises ordinaires 890,00-1340,00 ; Croisées autres races ordinaires 890,00-1340,00. Génissons légers 6-12 mois 290,00-370,00; ordinaires 6-12 mois 390,00-490,00; convenables 6-12 mois 490,00-540,00 ; supérieurs 6-12 mois 540,00-590,00 ; ordinaires 15-18 mois 440,00-590,00 ; supérieurs 15-18 mois 590,00-640,00. Broutards mâles légers 530,00-680,00 ; convenables 680,00-750,00; Races à viande mâles supérieurs 750,00-790,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-520,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 520,00-620,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 570,00-670,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 670,00-750,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 620,00-980,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 980,00-1120,00. Jeudi 17 septembre Amenés 198 dont 106 broutards et 18 amouillantes. En bovins d’élevage, l’activité s’avère toujours tendue. Néanmoins, après la dégradation sévère des prix de ces dernières semaines et une présentation moins importante, la vente est un peu moins laborieuse, notamment pour les bonnes femelles (proches de la finition). Leurs tarifs correspondent sensiblement au prix de la vente. Dans la marchandise plus commune, âgée ou longue à finir, les échanges demeurent difficiles, avec des tarifs malmenés. En broutards, si les mâles de qualité restent recherchés et bien valorisés, la vente est toujours très difficile pour les sujets de conformation ordinaire pour lesquels les tarifs sont baissiers. En laitonnes, les bonnes femelles vaccinées sont recherchés pour l’export et sont mieux valorisées, tandis que les non vaccinées sont d’un placement très difficiles sur le marché intérieur (pas de besoins). En amouillantes, bonne demande en vaches en lait pour l’Espagne. En revanche, peu de besoins pour les vaches pleines. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 690,00-890,00; convenables 890,00-1190,00; Croisées Charolaises ordinaires 890,00-1340,00 ; Croisées autres races ordinaires 890,00-1340,00. Génissons légers 6-12 mois 290,00-370,00; ordinaires 6-12 mois 390,00-490,00; convenables 6-12 mois 490,00-540,00 ; supérieurs 6-12 mois 540,00-590,00 ; ordinaires 15-18 mois 440,00-590,00 ; supérieurs 15-18 mois 590,00-640,00. Broutards mâles légers 530,00-680,00 ; convenables 680,00-750,00; Races à viande mâles supérieurs 750,00-790,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-520,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 520,00-620,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 570,00-670,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 670,00-750,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 620,00-980,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 980,00-1120,00. Jeudi 10 septembre Amenés 241 dont 140 broutards et 15 amouillantes. En bovins d’élevage, la vente demeure sélective avec des tarifs très discutés, que ce soit dans les bonnes femelles d’embouche ou dans le bétail de choix secondaire. En broutards, l’ambiance commerciale pâtie de la lourdeur des échanges dans la viande et le maigre. Les acheteurs sont attentistes et si les bons mâles charolais réussissent à maintenir leurs prix, les animaux de second choix sont malmenés. En amouillantes, le commerce est très calme. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 690,00-890,00; convenables 890,00-1190,00; Croisées Charolaises ordinaires 890,00-1340,00 ; Croisées autres races ordinaires 890,00-1340,00. Génissons légers 6-12 mois 290,00-370,00; ordinaires 6-12 mois 390,00-490,00; convenables 6-12 mois 490,00-540,00 ; supérieurs 6-12 mois 540,00-590,00 ; ordinaires 15-18 mois 440,00-590,00 ; supérieurs 15-18 mois 590,00-640,00. Broutards mâles légers 530,00-680,00 ; convenables 680,00-750,00; Races à viande mâles supérieurs 750,00-790,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 420,00-520,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 520,00-620,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 570,00-670,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 670,00-750,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 620,00-980,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 980,00-1120,00. Jeudi 3 septembre Amenés 106 dont 60 broutards et 6 amouillantes. En bovins d’élevage, face à la dépression qui se creuse dans le secteur viande. La vente est lente et sélective avec des tarifs orientés à la baisse, que ce soit en bonnes femelles d’embouche ou pour le bétail de choix secondaire. En broutards, les acheteurs sont peu nombreux et pratiquent un tri plus sévère à l’achat. Les tarifs sont plus discutés y compris pour les bons mâles charolais. Les tarifs sont malmenés pour les animaux de second choix. En amouillantes, la demande reste limitée mais les tarifs sont maintenus. (LC) A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 690,00-890,00; convenables 890,00-1190,00; Croisées Charolaises ordinaires 890,00-1340,00 ; Croisées autres races ordinaires 890,00-1340,00. Génissons légers 6-12 mois 290,00-370,00; ordinaires 6-12 mois 390,00-490,00; convenables 6-12 mois 490,00-540,00 ; supérieurs 6-12 mois 540,00-590,00 ; ordinaires 15-18 mois 440,00-590,00 ; supérieurs 15-18 mois 590,00-640,00. Broutards mâles légers 530,00-680,00 ; convenables 680,00-750,00; Races à viande mâles supérieurs 750,00-790,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 440,00-540,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 540,00-640,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 590,00-690,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 690,00-770,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 640,00-990,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 990,00-1140,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité