Aller au contenu principal
Font Size

Humeur
Fuel : les agriculteurs aussi !

Le billet d'humeur d'Hervé Marie, secrétaire général de la FDSEA de la Manche.

La flambée du pétrole doit permettre une prise de conscience collective et inciter à rechercher activement les solutions de demain, pour l’élevage, pour l’agriculture, pour tout le monde.
La flambée du pétrole doit permettre une prise de conscience collective et inciter à rechercher activement les solutions de demain, pour l’élevage, pour l’agriculture, pour tout le monde.
© DR

Le troisième choc pétrolier est en route et rien ne nous dit qu’il ne va pas durer. Face à cela, les agriculteurs et les pêcheurs sont certainement les moins bien lotis car il nous est impossible de répercuter sur notre prix de vente la hausse du poste carburant, et indirectement des engrais, des plastiques. Il est clair qu’à ce rythme la hausse du prix du lait pourrait bien être complètement absorbée par la hausse du prix du fuel.
Faut-il pour autant se résigner ? Certainement pas ! Tout d’abord, nous demandons, comme en 2006 et 2007, le remboursement de la TIPP sur nos achats de fuel. Par ailleurs, dans l’attente d’alternatives énergétiques, la FDSEA revendique un plan d’allègement des charges pour permettre aux agriculteurs de passer le cap. Cela pourrait commencer par une taxe sur le foncier non bâti à 0% ou encore une PAC ambitieuse, privilégiant l’autonomie alimentaire avec un objectif de conserver une agriculture européenne forte et dynamique. La France et l’Europe doivent se poser les bonnes questions. La flambée du pétrole doit permettre une prise de conscience collective et inciter à rechercher activement les solutions de demain, pour l’élevage, pour l’agriculture, pour tout le monde.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité