Aller au contenu principal

Humeur
Fuel : les agriculteurs aussi !

Le billet d'humeur d'Hervé Marie, secrétaire général de la FDSEA de la Manche.

La flambée du pétrole doit permettre une prise de conscience collective et inciter à rechercher activement les solutions de demain, pour l’élevage, pour l’agriculture, pour tout le monde.
La flambée du pétrole doit permettre une prise de conscience collective et inciter à rechercher activement les solutions de demain, pour l’élevage, pour l’agriculture, pour tout le monde.
© DR

Le troisième choc pétrolier est en route et rien ne nous dit qu’il ne va pas durer. Face à cela, les agriculteurs et les pêcheurs sont certainement les moins bien lotis car il nous est impossible de répercuter sur notre prix de vente la hausse du poste carburant, et indirectement des engrais, des plastiques. Il est clair qu’à ce rythme la hausse du prix du lait pourrait bien être complètement absorbée par la hausse du prix du fuel.
Faut-il pour autant se résigner ? Certainement pas ! Tout d’abord, nous demandons, comme en 2006 et 2007, le remboursement de la TIPP sur nos achats de fuel. Par ailleurs, dans l’attente d’alternatives énergétiques, la FDSEA revendique un plan d’allègement des charges pour permettre aux agriculteurs de passer le cap. Cela pourrait commencer par une taxe sur le foncier non bâti à 0% ou encore une PAC ambitieuse, privilégiant l’autonomie alimentaire avec un objectif de conserver une agriculture européenne forte et dynamique. La France et l’Europe doivent se poser les bonnes questions. La flambée du pétrole doit permettre une prise de conscience collective et inciter à rechercher activement les solutions de demain, pour l’élevage, pour l’agriculture, pour tout le monde.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Publicité