Aller au contenu principal

Gestion de l'élevage avec l'informatique
Gain de temps, gain d’argent

Les partenaires de Synel se sont rendus chez Anthony Poisson, le millième abonné au système.

Anthony Poisson, "Synel ? Indispensable".
Anthony Poisson, "Synel ? Indispensable".
© DR
Synel ? L’outil informatique qui poursuit doucement et sûrement son chemin dans les exploitations d’élevage. Dernièrement, l’AIAM, le GDS, le Contrôle Laitier et la Chambre d’Agriculture, les partenaires de ce système informatique à la ferme, se sont rendus à l’earl d’Anthony Poisson (Flottemanville-Bocage), le millième abonné à Synel. Cet outil permet de suivre les résultats de son troupeau avec son ordinateur mais aussi de consulter les résultats d'un contrôle de pesée, d’analyser les données de reproduction ou de constituer des fiches de suivi pour chaque animal sans compter, grâce à la liaison internet d’utiliser toute la gamme des services proposées par les partenaires. Trois services Dans leur intervention, les différents représentants des organismes présents ont mis en relief l’intérêt pour les éleveurs de posséder ce type d’outil. Gain de temps, meilleure gestion du troupeau, des fumures, du coût d’utilisation du tracteur par exemple et bien sûr un enregistrement sûr des données. Trois types de Synel sont aujourd’hui opérationnels : Synel Base (saisie : notifications IPG, saillies naturelles, commandes de boucles). Synel Expert Web, lui, permet en plus la saisie et la consultation des évènements sanitaires, des résultats d’un contrôle, la liste des vaches à tarir ou encore la valorisation des données saisies. Il existe aussi Synel “poche”, en l’occurrence un “palm” permettant d’enregistrer sur le terrain et ensuite de les transférer sur l’ordinateur de l’exploitation. Anthony Poisson a pris un abonnement complent à Synel Expert Web, sa priorité, la gestion du temps de travail.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité