Aller au contenu principal

GAVRAY - FEVRIER 2009

Mercredi 25 février 131 animaux dont 125 veaux et 6 porcelets. Veaux : commerce pour actif, bonne cotation en veaux supérieurs et exceptionnels. prix maintenus pour la qualité courance, un peu de relève. Porcelets : quelques transactions aux cours habituels. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 100, 110, 120, bons 130 à 140, 150, sup 160, 165. Races normandes femelles bonnes 200, mâles bien conformés 210, 220, 230, Choisis de 1ère qualité 240, 250, 260, sujets racés ou d’avenir 274 à 290. INRA 95 430. Croisés charolais mâles moyens 320 à 350, bien conformés 380 à 442, supérieurs 518, 588, 1 sujet exceptionnel (croisé charolais et normand vendu 671), charolais pur à 290, 305 et 335. Croisés Limousins mâles bons 396, 420, supérieur 457, 488, femelles petites 320, 335, sup extra 488, taupe mâle 404, souris 351 à 412. Bleus Belges mâles petits 305, sup 442 à 473, femelles petites 305 à 350, bonnes 366, sup 500 à 511. Veaux d’engraissement : tout venant inférieurs 70 à 90, petits frisons 95 à 105, bons 115 à 130, supérieurs 140 à 150, mâles normands et divers croisés 175 à 185, convenables 190 à 200, supérieurs 210 à 220 e. Croisés charolais et limousins 200, 240, 280. Taupes et souris petites 150, 180 et 210. Porcelets : 40-45 kg 83 à 85 euros. Mercredi 18 février 145 animaux dont 137 veaux et 8 porcelets. Veaux : bonne ambiance commerciale pour ce marché avec belle offre en toutes catégories avec une plus value de 10 euros environ. Prix supérieurs en veaux extra. Porcelets : quelques transactions. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 90, 100, bons 115 à 130, 140, sup 140, 150, 160. Races normandes femelles bien conformées 198, mâles bien conformés 220, 230, Choisis de 1ère qualité 240, 260, sujets racés ou d’avenir 265 à 274. Croisés charolais mâles moyens 320 à 350, bien conformés 396 à 460, supérieurs extra 500, femelles petites 280 à 305. Souris mâles 396 à 412. Croisés Limousins mâles convenables 345 et 360, supérieur 412, 430, femelles bonnes 325, 350 et 360. Bleus Belges mâles conv à 380 à 412, sup 450 à 470, extra 503, femelles convenables 345 à 380, extra 430. Veaux d’engraissement : tout venant inférieurs 70 à 80, petits frisons 90 à 105, bons 115 à 130, supérieurs 140 à 150, mâles normands et divers croisés 170 à 180, convenables 190 à 210, supérieurs 220 à 230 e. Croisés charolais et limousins 200, 230, 270. Taupes et souris petites 150, 175 et 200. Porcelets : quelques ventes. Mercredi 11 février 115 animaux dont 105 veaux et 10 porcelets. Veaux : présentation de bons sujets croisés et de normands à des cours bien maintenus. Prix discutés en frisons supérieurs. Par contre, les veaux maigreux ne trouvent pas acquéreurs ou à des prix dérisoires. Porcelets : bon commerce habituel. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 90, 100, bons 110 à 120, 130, sup 140, 150, exceptions 160. Races normandes femelles très bonnes 200, mâles bien conformés 215, 225, Choisis de 1ère qualité 240, 250, sujets racés ou d’avenir 274 à 305. Croisés charolais mâles moyens 310 à 340, bien conformés 396 à 450, supérieurs extra exception 530, bon charolais pur 500, femelles petites 270 à 290. Croisés Limousins mâles convenables 335 et 350, 1 supérieur 485, femelles bonnes 315, 340 et 350, taupes mâle 274. Bleus Belges mâles quelques uns 442 à 457, conv 366 à 396, femelles convenables 385, 386, exception 420. Veaux d’engraissement : tout venant inférieurs 60 à 70, petits frisons 85 à 100, bons 110 à 120, supérieurs 130 à 140, mâles normands et divers croisés 150 à 170, convenables 180 à 205, supérieurs 210 à 225 e. Croisés charolais et limousins 210, 240, 270. Taupes et souris 150, 175 et 200. Porcelets : 40/45/50 kg 80 à 85 euros. Plants de pommiers greffés à couteau 23, à cidre hautes tiges 20, plants de pommiers à cidre 10 à 12, hautes tiges 15. Mercredi 4 février 111 animaux dont 99 veaux et 12 porcelets. Veaux : présentation réduite étant donné les conditions incertaines de déplacement. Cependant commerce actif et cours reconduits en toues catégories. Porcelets : quelques ventes aux prix habituels. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 90, 100, bons 110 à 120, sup 130 à 140, 150, exceptions 183 à 198. Races normandes mâles bien conformés 215, 230, 244, Choisis de 1ère qualité 250, 260, 274, sujets racés ou d’avenir 290 à 305. Croisés charolais mâles moyens 310 à 335, bien conformés 396 à 450, supérieurs quelques uns 480 et 495 et 518, femelles petites 270. Croisés Limousins mâles convenables 320 et 350, femelles bonnes 310, 335 et 350, taupes femelles 200, souris mâle bon 396. Bleus Belges mâles quelques uns 442 à 488, petits 305 à 335, femelles convenables 350, 396. Veaux d’engraissement : tout venant inférieurs 60 à 70, petits frisons 90 à 100, bons 110 à 120, supérieurs 130 à 140, mâles normands et divers croisés 150 à 170, convenables 180 à 200, supérieurs 210 à 220 e. Croisés charolais et limousins 210, 240, 270. Taupes et souris 150, 175 et 200. Porcelets : quelques ventes 82 à 85 euros suivant le poids. Plants de pommiers greffés à couteau 23, à cidre hautes tiges 20, plants de pommiers à cidre 10 à 12, hautes tiges 15.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité