Aller au contenu principal

GAVRAY - JUIN 2007

Mercredi 27 juin 195 animaux dont 183 veaux et 12 porcelets. Marché bien approvisionné, plus animé. Les cours sont maintenus en toutes catégories. Porcelets : prix habituels. Veaux d’élevage : frisons mâles moyens 145 à 152, bons 175 à 183, sup 191 à 206, 1 lourd exceptionnel 213, Races Normandes femelles bonnes 198 à 206, sup 221 à 229, mâles normands bien conformés 274 à 297, Choisis de 1ère qualité : 305 à 320 e. Croisés charolais mâles moyens 366 à 381, bien conformés 396 à 419, supérieurs 427, quelques exceptions Blond d’Aquitaine mâles 335, femelles ordinaires 366 à 381, bonnes 396 à 412 e. Croisés limousins mâles peu d’effectifs moyens 343 à 351, bons 366, 381, femelles ord 305 à 335, bonnes 351 à 366, taupes 282 à 305 e. Bleus Belges Mâles bons 450 à 465, 1 sup d’exception 534, souris 1 extra 381, femelles bonnes 370 à 381, 1 extra 457 e. Veaux d’engraissement : tout venant 95 à 107 et 122, petits frisons 145 à 152, bons 168 à 175, supérieurs 183 à 191, mâles normands moyens 183 à 221, convenables 230 à 260, sup 267 à 274 e. Porcelets : 30/35 kg 77, 40/45 kg 83 à 85 suivant poids et qualité. Mercredi 13 juin 236 animaux dont 204 veaux et 22 porcelets. Marché calme, transactions difficile, cours continuellement en baisse. Veaux d’élevage : Choisis de 1ère qualité : 282 à 305, sujets racés ou d’avenir :310 à 320 e. Croisés charolais mâles moyens 290 à 305, bien conformés 335 à 350, supérieurs 366 à 380, 1 surchoix 420. Femelles convenables 305 à 328, très bonnes 335 à 350, supérieures 360 à 380 e. Croisés limousins 1 femelles 305 e. Bleus Belges Mâles bons 420 e. Veaux d’engraissement : tout venant 75 à 105, petits frisons 137 à 152, bons 168 à 183, supérieurs 191 à 198 e. Porcelets : 35/40 kg 82 à 84. Mercredi 6 juin 169 animaux dont 155 veaux et 14 porcelets. Marché plus calme, léger tasement des cours à part quelques exceptions en veaux de bon poids. Bonne demande en porcelets. Veaux d’élevage : Frisons Mâles 206 à 210, quelques sujets à 213. Races Normandes femelles : bonnes : 198 à 213, très bonnes 229 à 236. Mâles ordinaires 282 à 305, Choisis de 1ère qualité : 320 - 330, sujets racés ou d’avenir : quelques extras 351, 2 surchoix 4700 et 480 e. Croisés charolais mâles moyens 351 - 366, bien conformés 374 à 396, supérieurs 412 à 427, Extras : 457, 1 exception : 488. Femelles moyennes 305 à 320, bonnes 335 à 351, sup. : 366 à 396 e. Croisés limousins mâles bons 351 à 381, sup 396- 427, Extras 442 - 457 .Femelles taupes très bonnes 305 e. Bleus Belges Mâles bons 381, 412 et 414, 1 extra 474 e. Veaux d’engraissement : tout venant 99 à 122, petits frisons 152 à 168, bons 175 à 191, supérieurs 200 à 206, mâles normands moyens 168 à 206 e, convenables : 221 à 244, supérieurs 259 à 274 e. Porcelets : 38/40 kg 80, 45/50 kg 82 à 85.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Publicité