Aller au contenu principal
Font Size

Génétique normande à vendre

Laurent Lahaye a pris sa décision. L’éleveur quitte l’agriculture. Son travail génétique a mené ses vaches normandes à Paris ou au Space. En vente le 26 août.

© VM

Laurent Lahaye a mûrement réfléchi sa décision. Le mercredi 26 août, il organise la vente totale de son élevage. 80 vaches et génisses gestantes ISU 120 et 45 génisses de 4 à 18 mois ISU 129 y sont proposées. Éleveur passionné, il a sélectionné ses animaux depuis son installation, le 1er octobre 1990. “La moitié du troupeau est issu de la ferme de mes parents. L’autre moitié a été achetée via Normandie génisses”, explique l’éleveur.  Au fil des ans, Laurent Lahaye a investi dans la génétique. En GIE, il a participé à l’achat de Chipie, championne de Paris en 97, pour 65 000 fr. Ce travail a payé. L’élevage a également concouru plusieurs fois à Paris. En 1995, il y a remporté le prix de meilleur fromager. Plus récemment et au niveau départemental, Laurent Lahaye a gagné le prix d’élevage en 2013 et 2014. L’éleveur met en avant “un grand panel de famille”. “La famille Docile (Rivage) est reconnue pour la production de nombreux taureaux indexés. Les familles Chipe (Rivage) et Perle (Holliday) sont identifiées pour leurs morphologies sur les concours nationaux et régionaux”.

Un taux cellulaire remarqué
L’éleveur surveille particulièrement le format et la mamelle lors de la sélection de ses animaux. Cette rigueur se traduit sur le taux cellulaire du cheptel. 
“Selon les résultats de Littoral Normand, mon troupeau est dans le top 10 en race normande”, justifie Laurent Lahaye.

Pratique
- Rendez-vous le mercredi 26 août, au Hamel Caussey, 14380 Le Mesnil-Robert (Flêchage depuis l’A84)
- 9 h : visite des animaux
- 10 h : vente à la palette
- Catalogue disponible depuis le 25 juillet

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité