Aller au contenu principal

« Gourmette » : Miss Normandie !

Ce week-end se tenait la quatrième édition de la Fête de la Normandie. Implantée à Argentan (61), c'est aussi l'occasion de promouvoir l'élevage, notamment la race Normande. La grande championne de cette année, c'est Gourmette, une belle vache de l'EARL Enjalbert, situé à Ferrières-la-Verrerie (61)

© ED

Pas moins de 140 animaux ont défilé samedi 11 et dimanche 12 mars, sur le champ de foire
d'Argentan. Concourant dans différentes catégories, les éleveurs normands ont présenté leurs animaux, et, à travers eux, la race Normande aux nombreux visiteurs. Le prix le plus attendu et convoité par les participants, celui de la grande championne, a été attribué à Gourmette. Pâturant dans les champs de l'EARL Enjalbert, cette belle bête de six ans a su séduire les juges. « C'est une très belle vache. Elle est très harmonieuse, et a de très beaux membres. Elle défile merveilleusement bien. Il faut féliciter les éleveurs qui ont très bien travaillé également », félicite Barbara Paris, juge et éleveuse de vaches normandes à La Cambe (14). André Enjalbert, un des trois associés de l'EARL avec sa femme Véronique et son fils Florent, est ravi de cette récompense. « Nous nous y attendions un peu, plus que pour les autres prix que nous avons reçus. Nous sommes très fiers, notre travail est récompensé. Cette vache est habituée aux concours, elle a fait le SPACE ainsi que le Salon de l'Agriculture à Paris. Elle n'est pas traitée différemment que le reste du troupeau, il faut juste l'habituer à marcher avec le licol ».

Changer d'air
Les concours sont avant tout un moment de partage et de convivialité entre les éleveurs. « Il n'y a pas de compétition entre nous, au contraire, c'est une ambiance bon enfant. Nous sommes avant tout des passionnés des concours, et évidemment, de vaches normandes. Venir aux concours, c'est un loisir, ça nous permet de laisser les soucis du quotidien l'instant d'un week-end. Les temps sont durs pour tout le monde, nous avons aussi besoin de souffler », affirme Laurent Buin, agriculteur à Saint-Martin-des-Pézerits. Malgré une conjoncture agricole morose, les amateurs de concours répondent toujours présents à la fête de la Normandie. « Ça fait du bien de tous se retrouver. Tout le monde s'entraide, nous comparons nos bêtes, c'est très convivial. Partager nos problèmes avec des personnes qui les comprennent c'est important. Nous sommes passionnés de concours, nous en faisons beaucoup au niveau local », explique Yves Bouvier, exploitant à Saint-Germain-de-Clairefeuille. Le week-end s'est achevé dans la bonne humeur. Une fois le concours terminé, tous les éleveurs se sont retrouvés pour partager le verre de l'amitié.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité