Aller au contenu principal

Agrotourisme
GPS et satellite : prenez position !

Les nouvelles technologies utilisées en combinaisons entre satellite et informatique peuvent avoir des applications directes dans les activités agritouristiques

Exemple d’une recherche cartographique sur le site www.normandiealaferme.com
Exemple d’une recherche cartographique sur le site www.normandiealaferme.com
© DR

Les clients des fermes sont de plus en plus souvent équipés de GPS portables ou embarqués dans les voitures, qui indiquent à quelques mètres près les exploitations, et surtout les guident tout au long de leur voyage. Les satellites qui tournent autour de nos têtes photographient régulièrement la planète, et via internet, mettent à disposition de tous une photo aérienne de nos campagnes.

Indiquer les coordonnées GPS de l’exploitation
Pour tirer profit au maximum de ces outils, il convient de bien les connaître et de les utiliser à bon escient. Tout d'abord, il faut en maîtriser le fonctionnement : les appareils GPS embarqués dans le véhicule ont pour but de positionner un site ou un lieu et de guider l'automobiliste en lui indiquant les directions. Tous les appareils n'ont pas la même fiabilité, certains sont très précis, et conduisent les véhicules jusque devant la porte des hébergements ou points de vente, d'autres, plus anciens ou meilleur marché, se contentent d'un point particulier du village (mairie, église, etc…). Il faut en tenir compte dans les descriptifs publicitaires et donner les coordonnées GPS de son exploitation, mais cela sans oublier la signalisation classique routière à partir du centre de la commune.

Sur internet : une carte mixte satellite/plan
D'autres applications sont possibles, comme le parcours dirigé autour de l’exploitation lors de randonnées ou visites. De nombreux sites touristiques proposent maintenant une assistance GPS pour découvrir des lieux (route des vins, musées, etc…). D'autre part, certains guides touristiques fournissent les coordonnées de sites.
Grâce à cette technologie, il est possible d'insérer sur son site internet une carte mixte (satellite/plan) qui permet à l'internaute de visualiser le village, l’environnement de l’exploitation (avec une définition toute relative). Cette carte vous permet de positionner autour de l’exploitation des petits “post-it” de renseignements sur les sites à visiter.
Sans être très compliqués à mettre en œuvre, ces deux nouveaux services technologiques permettent de guider, informer les hôtes et clients et de communiquer avec plus de clarté sur le positionnement des fermes.
La nouvelle version du site de Bienvenue à la Ferme utilise ce procédé depuis septembre dernier afin d’apporter un meilleur service à ses internautes et aux adhérents à la marque.

Peggy BOUCHEZ
Chambre régionale d'agriculture de Normandie
peggy.bouchez@normandiechambagri.fr
www.normandiealaferme.com

En pratique
Pour obtenir vos coordonnées GPS ou le code html de votre carte :
http://maps.google.fr
ou
http://www.1001maps.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité