Aller au contenu principal

Evénement
Groupama Centre Manche s’ancre à Chartres (28)

Un an après avoir posé sa première pierre, Groupama Centre Manche entre dans ses murs. Coupé de ruban doublé d’une assemblée générale qui a réuni 800 sociétaires.

L’entreprise Groupama Centre Manche est forte aujourd’hui de ses quatre années d’existence. Le fait d’installer en 2007, dans ses locaux à Chartres, en parachève la construction. La matérialisation de cette présence ici, voulue par tous dès l’origine revêt une valeur symbolique. Celle d’un acte politique fédérateur, d’une démarche aboutie". Pour Robert Drouet et Jean-Paul Hue, respectivement président et directeur général de GCM (Groupama Centre Manche), cette date du 14 juin 2007 est à marquer d’une pierre blanche. Une assemblée générale ordinaire dans un contexte qui ne l’était pas. Tout juste âgé de 4 ans, GCM vient de s’asseoir dans son siège flambant neuf sous le regard bienveillant de Jean-Luc Baucherel et Jean Azéma (président et directeur de Groupama France). Pas étonnant donc que ce rendez-vous ait fait le plein. La pluie s’était invitée aussi mais "inauguration pluvieuse, inauguration heureuse". 16,8 Me Côté chiffres, le résultat social annuel 2006 s’affiche à 16,8 Me en progression par rapport à 2005. Il est conforme à la prévision et permet de satisfaire à l’objectif de contribution au résultat consolidé du groupe. Il se caractérise par une stabilité du chiffre d’affaires, une légère dégradation de la sinistralité courante, une hausse des frais généraux, un accroissement important des produits financiers ainsi que des charges et provisions exceptionnelles et enfin par une charge fiscale en forte hausse. L’activité du réseau commercial a été consacrée au renforcement des positions de groupama Centre Manche sur le marché agricole et au développement sur les autres marchés (professionnels non agricoles, industriels, collectivités et particuliers). Des résultats de qualité Le montant des cotisations acquises, tous exercices confondus, s’élève en 2006 à 375,5 Me. La progression du chiffre d’affaires est de 0,1 %. Elle résulte principalement d’un recul en automobile, conséquence de la poursuite des transferts de risques vers une nouvelle gamme de produits avec franchise et la non augmentation du tarif de base auto tourisme. Le coût total des sinistres est de 248, 5 Me. Le rapport sinistres à cotisations global de l’exercice ressort à 66,6 % contre 62,7 % en 2005. Une dégradation donc de 3,9 points qui se constate sur les risques auto, assurances de personnes, incendies et récoltes. In fine, avant impôt, le résultat est en progression de 28 %. Les placements, plus-values latentes incluses, atteignent 1,262 Me en progression de 6,5 %. Le total des fonds propres s’élève à 626 Me et la couverture de la marge de solvabilité est équivalente à 18 fois le montant réglementaire. Th. GuillemotGCM assure Groupama Centre Manche assure 61,3 % des exploitations agricoles, 15 % des artisans, 12 % des professions libérales, 55 % des communes, 13 % des particuliers. Sur l’ensemble des 8 départements (Calvados, Eure, Eure-et-Loir, Manche, Mayenne, Orne, Sarthe et Seine-Maritime), elle assure une automobile et une habitation sur dix.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité