Aller au contenu principal

Bois énergie
Haiecobois dope la consommation

Finie l’époque où les tailles de haies finissaient en feu dans le coin d’un champ. Organisée, structurée, la filière manchoise apporte une bonne plus-value aux producteurs. « L’objectif principal d’Haiecobois ? La pérennité dans le temps de l’approvisionnement bien sûr mais aussi du volet économique représenté par les haies dans le département » indique Solen Le Tron, en charge de la filière énergie à la FD Cuma.

La  viabilité économique de la filière est d’ores et déjà démontrée, les coupes de bois sont gérées d’année en année.
La viabilité économique de la filière est d’ores et déjà démontrée, les coupes de bois sont gérées d’année en année.
© ec

 

Pas de doute, le bois énergie, tiré des tailles de haies notamment, passionne les collectivités et même les particuliers. Logique, c’est une énergie locale, renouvelable et relativement bon marché. La FD Cuma, à travers Ecovaloris, a décliné une structure de commercialisation, géré par la base, Haiecobois. Le bilan 2009/2010 vient de sortir : 476 tonnes de plaquettes vendues, contre 340 t l’exercice précédent.

La suite dans votre prochaine édition

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ABATTOIR SAINT HILAIRE
Les élus mettent fin à la régie de l’abattoir de Saint-Hilaire
La communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie a décidé le 15 décembre de mettre un terme à la régie de l’abattoir de…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité