Aller au contenu principal
Font Size

Henri Brichart, président de la FNPL
“Halte aux divisions entre paysans”

Henri Brichart, président de la FNPL, défend bec et ongles l’accord de juin dernier, "“l’APLI nous fait grief d’avoir signé un accord sur le prix du lait en juin. Les producteurs doivent savoir que sans accord, les mille litres auraient été au niveau des prix payés en Allemagne ou en Belgique”

Henri Brichart (au centre), “nous quittons un monde où la puissance publique protégeait le secteur laitier. Nous allons désormais vers des marchés plus volatiles”.
Henri Brichart (au centre), “nous quittons un monde où la puissance publique protégeait le secteur laitier. Nous allons désormais vers des marchés plus volatiles”.
© EC

Ambiance survoltée mardi dernier à Condé sur Vire lors du conseil fédéral de la FDSEA. Une centaine de producteurs de l’APLI ont envahi les lieux avec tracteurs et remorques pour demander, notamment, à siéger dans les instances décisionnelles du prix du lait. Refus clair et net de Pascal Férey, président de la FDSEA et de Henri Brichart, président de la FNPL, venu sur place pour expliquer la politique laitière actuelle. "On reproche à la FDSEA d’être majoritaire. Ce sont les agriculteurs qui nous ont élus. Je regrette par contre vivement que les paysans se divisent entre eux mais soyons clairs, 85% des producteurs de la Manche n’ont pas suivi le mouvement de grève. Même si je respecte les 15% de grévistes, la FDSEA ne cédera pas aux tentatives de déstabilisation dirigées par la Coordination Rurale”

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité