Aller au contenu principal

Billet d'humeur
Il sert à quoi ton syndicat ? A rien!

Le billet d'humeur de Marc Buon, président de la FDSEA du Calvados, auquel vous pouvez apporter votre commentaire.

Et s’il n’y avait plus de FDSEA dans le Calvados, plus de FNSEA en France ? Aurions-nous toujours un ministère de l’agriculture ? L’Elysée aurait-il donné un avis favorable pour le remboursement de la TIPP en 2007 ?
Et s’il n’y avait plus de FDSEA dans le Calvados, plus de FNSEA en France ? Aurions-nous toujours un ministère de l’agriculture ? L’Elysée aurait-il donné un avis favorable pour le remboursement de la TIPP en 2007 ?
© TG
Depuis que cette rubrique existe, j’ai entendu cette réplique de temps en temps. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, j’ai toujours été surpris quand un agriculteur me disait cela. En effet, pour moi qui suis dedans et qui vois l’énergie dépensée par les uns et les autres pour obtenir des acquis pour la collectivité mais aussi pour les individus, c’est une brusque remise en cause.
Vous êtes en train de vous dire que le président a le bourdon, eh bien non. Mais comment dois-je le prendre ? Comment expliquer à toutes et à tous que grâce à nos anciens, qui ont su créer des outils comme votre FDSEA, vos coopératives, et même votre SAFER, les exploitants que nous sommes profitons d’avancées et ce régulièrement (TIPP, PMBE, etc…).
Certes, tous ces outils, que d’autres professions nous envient, mais dans lesquels nous avons du mal à nous investir et que nous n’hésitons pas à critiquer, ne sont pas parfaits. Mais je vous demande : « Qui l’est ? ».
Doit-on pour autant tout casser, tout arrêter ? Et s’il n’y avait plus de FDSEA dans le Calvados, plus de FNSEA en France ? Aurions-nous toujours un ministère de l’agriculture ? L’Elysée aurait-il donné un avis favorable pour le remboursement de la TIPP en 2007 ? Sauriez-vous que l’URDAC, qui détient la chambre d’agriculture depuis 12 ans, est affiliée à la coordination rurale et applique donc sa politique ?
A titre personnel, j’en doute fort. Peut-être n’ai-je pas su expliquer les différentes prises de position qu’il m’a fallu prendre ? Peut-être l’individualisme est-il en train de gagner nos campagnes ? Peut-être que l’on ne nous dit pas tout…
Beaucoup de questions pour lesquelles je n’ai pas toujours les réponses. Mais ce dont je suis sûr, c’est qu’il y a plus de choses dans plusieurs têtes que dans une seule. C’est pourquoi je vous propose de venir nous rencontrer dans vos assemblées générales cantonales afin que nous puissions échanger. Perte de temps, vont me dire mes détracteurs. Peut-être, mais comme on dit, on n’a RIEN sans RIEN.
Marc Buon
Président de la FDSEA du Calvados
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité