Aller au contenu principal

Elections JA Manche
" Il y a encore des lignes à faire bouger "

Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en Gaec depuis 2016 à Condé-sur-Vire.

Bureau JA 50
© DR

>> Luc Chardine, quel est votre parcours ?

Frigoriste pendant sept ans, j’ai effectué une formation adulte pour prendre la suite de mes parents. Je suis installé avec ma mère en Gaec depuis 2016 à Condé-sur-Vire. Nous produisons du lait et de la volaille de chair. Je suis syndiqué JA depuis mon installation. J’ai été sensibilisé par mes parents, impliqués dans le syndicat agricole, pour défendre notre métier qui est souvent décrié. A JA, j’étais responsable du foncier et des territoires, je siégeais au CDPNAF. Je suivais les PLUI, notamment celui de Saint-Lô.

>> Comment avez-vous procédé pour voter tout en respectant les mesures sanitaires ?

Les 35 votants se sont réunis dans un grand hangar où des bottes de pailles ont été espacées pour garantir la distanciation sociale. Les candidats ont pris la parole pour se présenter. Parmi les onze membres, nous serons cinq à aller élire le futur bureau de JA de Normandie mardi 23 juin : Paul-Albert Mouchel, Antoine Thomas, Thibault Giraud et Geoffrey Merel et moi-même.

>> Quels sont les sujets qui vous tiennent à cœur ?

JA brasse beaucoup de sujets, mais il faut poursuivre nos efforts sur l’installation, le renouvellement des générations et réussir à rapporter de la valeur ajoutée sur nos exploitations. Pendant la crise, on nous a dit qu’on était des héros, or, nous ne sommes pas récompensés. Il y a encore des lignes à faire bouger au niveau politique. Au niveau local, nous avons un rôle à jouer auprès des élus locaux pour qu’ils relaient auprès des instances nationales.

>> Dans quel domaine JA peut jouer un rôle ?

Dans le domaine environnemental, la profession a son mot à dire. Il faut qu’on défende nos positions et que ce ne soit pas les autres qui fassent passer les textes et les lois alors qu’ils n’y connaissent rien.

>> Avez-vous des projets pour les mois à venir ?

Le bureau se réunira fin juin pour reprendre les dossiers et établir le projet de mandature, à discuter ensemble. Ce qui est important, c’est que le Festival de la terre soit maintenu en septembre, tant qu’on nous y autorise. L’organisation n’est pas encore terminée, nous prendrons les décisions ensemble. Jérôme Gibault est responsable du festival.

>> Votre nouvelle équipe comporte de nouvelles personnes.

L’équipe est composée d’agriculteurs issus de tout le département. C’est important parce que les problématiques du nord et du sud ne sont pas forcément les mêmes. Nous intégrons cinq nouveaux dans le but de les former pour la suite : Jérôme Gibault, Nicolas Dumont, Quentin Helie, Romain Duprey, et Guillaume Rayel. 

 

Le nouveau bureau de JA Manche
Président : Luc Chardine (Condé-sur-Vire) 1er vice-président : Jean-François Osmond (Giéville) 2e vice-président : Paul-Albert Mouchel (Tollevast) 3e vice-président : Nicolas Dumont (Saint-Barthélémy) Secrétaire général : Thibaut Giraud (Thèreval) Secrétaire général-adjoint : Geoffrey Merel (Vesly) et Jérôme Gibault (La Lande d’Airou) Trésorier : Antoine Thomas (Quettreville-sur-Sienne). Trois membres de bureau : Quentin Helie (Le Lorey), Romain Duprey (La Rochelle Normande) et Guillaume Rayel (Picauville).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité