Aller au contenu principal

Ils régaleront le Tour de France

Les producteurs seront bien présents au Tour de France début juillet. Une occasion unique pour faire la promotion de leurs produits et de leurs savoir-faire. Ils seront entre autres aux petits soins des médias.

© SB

Le Tour de France s’élancera le 2 juillet du Mont-Saint-Michel, en sillonnant le département de la Manche pendant trois jours. C’est un événement sans précédent », assure la présidente de l’Association Agriculture, tourisme et terroirs de la Manche (ATTM), Isabelle Lottin. Et pour les producteurs, il n’est pas question de manquer à l’appel. « Cela va permettre à de nombreux touristes de découvrir ou redécouvrir notre territoire et notre terroir. C’est une formidable opportunité pour nos activités, » assure-t-elle.
ATTM regroupe à la fois les réseaux Bienvenu eà la ferme et Manche Terroirs. « Ce sont de vrais atouts, » poursuit la présidente. Ces atouts seront mis en valeur à multiples reprises, à commencer par un jeu de grattage. « 20 000 tickets à gratter seront diffusés dix jours avant le départ du Tour de France depuis le Mont-Saint-Michel par les adhérents situés sur le passage du Tour et aux alentours », explique Stéphanie Barbier, chargée de mission. Les joueurs auront une chance au grattage et une autre au tirage. Pas moins de 200 lots seront mis en jeu tels que coffrets de trois produits, des nuitées en chambre d’hôtes, des entrées pour visites de ferme, des goûters, repas à la ferme… Et les gagnants au grattage devraient repartir aussitôt avec leur lot. « L’idée est de satisfaire les gagnants », ajoute-t-elle. Le lancement du jeu est prévu le 22 juin, 10 jours avant le départ. Et pour fermer la boucle, le tirage au sort est fixé le 24 juillet au Mont-Saint-Michel. En jeu, un séjour pour 4 personnes dans le réseau Bienvenue à la ferme et un coffret Manche Terroirs d’une valeur de 150 €.

Régaler les médias
La participation de ATTM ne s’arrêtera pas là. Ils seront aux petits soins des médias, notamment du 29 juin au 1er juillet. Ils devront régaler pas moins de 2 000 représentants des médias installés au Pôle hippique de Saint-Lô. En partenariat avec Irqua-Normandie, Manche Terroirs sera chargé de proposer des buffets de dégustation de produits locaux.
Le 2 juillet à Carentan et le 3 juillet à La Glacerie, ils continueront de faire la promotion de leurs produits toujours auprès des médias, environ 500 personnes. Une occasion unique de communiquer sur le savoir-faire manchois auprès du Monde.
La valorisation ne s’arrête pas là. Sur le guide annuel, la couverture fait référence à l’événement en mettant en scène le vélo devant le Mont-Saint-Michel. Et un signe distingue chaque producteur se trouvant sur le parcours.

Une nouvelle stratégie
Ce grand événement ne réduit pas le travail quotidien de l’association. Cette dernière veut redéfinir sa stratégie. Le travail avait été bien engagé. Mais avec la régionalisation, la copie est à revoir. « La dernière étude remonte à 2009 », rappelle Isabelle Lottin. Le groupe s’est penché sur les opportunités, les atouts, les faiblesses des deux marques. Mais la régionalisation jouant un rôle importante, il a été décidé de s’y intéresser de prêt avant de poursuivre. Une rencontre avec des présidents des deux chambres consulaires (métiers et agriculture) est programmée pour recueillir leurs points de vue. « Ensuite nous relancerons la machine pour définir un plan d’actions », note la présidente.
D’ores et déjà, les priorités tourneront autour de la promotion des activités et la lisibilité des deux marques.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité