Aller au contenu principal
Font Size

Ils régaleront le Tour de France

Les producteurs seront bien présents au Tour de France début juillet. Une occasion unique pour faire la promotion de leurs produits et de leurs savoir-faire. Ils seront entre autres aux petits soins des médias.

© SB

Le Tour de France s’élancera le 2 juillet du Mont-Saint-Michel, en sillonnant le département de la Manche pendant trois jours. C’est un événement sans précédent », assure la présidente de l’Association Agriculture, tourisme et terroirs de la Manche (ATTM), Isabelle Lottin. Et pour les producteurs, il n’est pas question de manquer à l’appel. « Cela va permettre à de nombreux touristes de découvrir ou redécouvrir notre territoire et notre terroir. C’est une formidable opportunité pour nos activités, » assure-t-elle.
ATTM regroupe à la fois les réseaux Bienvenu eà la ferme et Manche Terroirs. « Ce sont de vrais atouts, » poursuit la présidente. Ces atouts seront mis en valeur à multiples reprises, à commencer par un jeu de grattage. « 20 000 tickets à gratter seront diffusés dix jours avant le départ du Tour de France depuis le Mont-Saint-Michel par les adhérents situés sur le passage du Tour et aux alentours », explique Stéphanie Barbier, chargée de mission. Les joueurs auront une chance au grattage et une autre au tirage. Pas moins de 200 lots seront mis en jeu tels que coffrets de trois produits, des nuitées en chambre d’hôtes, des entrées pour visites de ferme, des goûters, repas à la ferme… Et les gagnants au grattage devraient repartir aussitôt avec leur lot. « L’idée est de satisfaire les gagnants », ajoute-t-elle. Le lancement du jeu est prévu le 22 juin, 10 jours avant le départ. Et pour fermer la boucle, le tirage au sort est fixé le 24 juillet au Mont-Saint-Michel. En jeu, un séjour pour 4 personnes dans le réseau Bienvenue à la ferme et un coffret Manche Terroirs d’une valeur de 150 €.

Régaler les médias
La participation de ATTM ne s’arrêtera pas là. Ils seront aux petits soins des médias, notamment du 29 juin au 1er juillet. Ils devront régaler pas moins de 2 000 représentants des médias installés au Pôle hippique de Saint-Lô. En partenariat avec Irqua-Normandie, Manche Terroirs sera chargé de proposer des buffets de dégustation de produits locaux.
Le 2 juillet à Carentan et le 3 juillet à La Glacerie, ils continueront de faire la promotion de leurs produits toujours auprès des médias, environ 500 personnes. Une occasion unique de communiquer sur le savoir-faire manchois auprès du Monde.
La valorisation ne s’arrête pas là. Sur le guide annuel, la couverture fait référence à l’événement en mettant en scène le vélo devant le Mont-Saint-Michel. Et un signe distingue chaque producteur se trouvant sur le parcours.

Une nouvelle stratégie
Ce grand événement ne réduit pas le travail quotidien de l’association. Cette dernière veut redéfinir sa stratégie. Le travail avait été bien engagé. Mais avec la régionalisation, la copie est à revoir. « La dernière étude remonte à 2009 », rappelle Isabelle Lottin. Le groupe s’est penché sur les opportunités, les atouts, les faiblesses des deux marques. Mais la régionalisation jouant un rôle importante, il a été décidé de s’y intéresser de prêt avant de poursuivre. Une rencontre avec des présidents des deux chambres consulaires (métiers et agriculture) est programmée pour recueillir leurs points de vue. « Ensuite nous relancerons la machine pour définir un plan d’actions », note la présidente.
D’ores et déjà, les priorités tourneront autour de la promotion des activités et la lisibilité des deux marques.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité