Aller au contenu principal
Font Size

Les chiffres viennent de sortir
Impact positif de la crise économique en 2009 ?

Le porc devrait connaître, durablement, des jours meilleurs après la hausse du prix de l'aliment qui a plombé le revenu des producteurs.

Jean-Louis Ronnay, “Les prix du porc devrait se maintenir en 2009”.
Jean-Louis Ronnay, “Les prix du porc devrait se maintenir en 2009”.
© EC
Jean-Louis Ronnay, technicien “viandes blanches” à la Chambre d’Agriculture de la Manche l’avoue d’emblée, “après un bilan 2007 à oublier, la crise économique actuelle devrait favoriser les viandes blanches, dont le porc en 2009”. Pour revenir à 2007, les producteurs ont avant tout été pénalisés par la hausse du prix de l’aliment. “Du côté des performances techniques, pas de problèmes, les éleveurs ont été dans l’ensemble au top. Quant aux prix du cadran, ils ont été globalement bons mais le coût de l’aliment a fait revenir les trésoreries au niveau de 2002/2003”. Sur 2008, même si tous les éléments techniques ne sont pas encore réunis, J.L. Ronnay estime que les producteurs payent au moins sur les six premiers mois de l’année le surcoût alimentaire des ateliers. “Fin août 2007, nous étions à 202 euros la tonne, 224 euros en février 2008 et 250 euros en août”. Les prévisions pour 2009 ? “L’aliment va baisser, le prix du porc devrait se tenir. Seule incertitude, et ce pour toutes les viandes, l’impact de la crise économique mondiale. Pour le moment, nous avons des chiffres en provenance de Grande-Bretagne indiquant des baisses certaines en bovin (-5%), veau (-4%); le porc lui ne baisse que de 1,4%”. Et il vrai qu’à chaque soubresaut économique défavorable, le porc devient l’aliment “refuge” de par son prix. Dernier point, le coût de l’aliment sur 2009 ? “C’est clair, les prix s’effondrent avec une bonne moisson 2008 . A moins d’une mauvaise récolte en 2009, l’aliment sera plus abordable pour les producteurs”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité