Aller au contenu principal

Les chiffres viennent de sortir
Impact positif de la crise économique en 2009 ?

Le porc devrait connaître, durablement, des jours meilleurs après la hausse du prix de l'aliment qui a plombé le revenu des producteurs.

Jean-Louis Ronnay, “Les prix du porc devrait se maintenir en 2009”.
Jean-Louis Ronnay, “Les prix du porc devrait se maintenir en 2009”.
© EC
Jean-Louis Ronnay, technicien “viandes blanches” à la Chambre d’Agriculture de la Manche l’avoue d’emblée, “après un bilan 2007 à oublier, la crise économique actuelle devrait favoriser les viandes blanches, dont le porc en 2009”. Pour revenir à 2007, les producteurs ont avant tout été pénalisés par la hausse du prix de l’aliment. “Du côté des performances techniques, pas de problèmes, les éleveurs ont été dans l’ensemble au top. Quant aux prix du cadran, ils ont été globalement bons mais le coût de l’aliment a fait revenir les trésoreries au niveau de 2002/2003”. Sur 2008, même si tous les éléments techniques ne sont pas encore réunis, J.L. Ronnay estime que les producteurs payent au moins sur les six premiers mois de l’année le surcoût alimentaire des ateliers. “Fin août 2007, nous étions à 202 euros la tonne, 224 euros en février 2008 et 250 euros en août”. Les prévisions pour 2009 ? “L’aliment va baisser, le prix du porc devrait se tenir. Seule incertitude, et ce pour toutes les viandes, l’impact de la crise économique mondiale. Pour le moment, nous avons des chiffres en provenance de Grande-Bretagne indiquant des baisses certaines en bovin (-5%), veau (-4%); le porc lui ne baisse que de 1,4%”. Et il vrai qu’à chaque soubresaut économique défavorable, le porc devient l’aliment “refuge” de par son prix. Dernier point, le coût de l’aliment sur 2009 ? “C’est clair, les prix s’effondrent avec une bonne moisson 2008 . A moins d’une mauvaise récolte en 2009, l’aliment sera plus abordable pour les producteurs”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité