Aller au contenu principal

Grippe H5N8
Influenza aviaire : zone de contrôle temporaire dans 14 communes du Calvados

A la suite de la découverte  d'un cadavre de canard contaminé le 2 décembre, une zone de contrôle temporaire sur la commune de Meuvaines ainsi que sur 14 communes situées dans un rayon de 5 kilomètres a été décrétée.

Au sein de la zone, tous les propriétaires de volaille d’élevage, professionnels et particuliers, sont tenus de respecter scrupuleusement les mesures prescrites.
© DB

Le 2 décembre dernier a été découvert, sur le territoire de la commune de Meuvaines, le cadavre d’un canard de l’espèce « Tadorne de Belon ».

Après des analyses effectuées par le laboratoire national de référence, il s’avère que ce canard était porteur d’une souche d’influenza aviaire qui est une maladie touchant exclusivement les volatiles.

La souche d’influenza aviaire de type H5 est présente en Europe depuis environ deux mois avec 477 cas signalés. Il s’agit d’une maladie très contagieuse parmi les volatiles et contre laquelle toutes les mesures doivent être prises afin de protéger la filière avicole (élevages de poules, de coqs, de canards, d’oies,…).

C’est pourquoi, un arrêté préfectoral a été pris ce jour afin d’instaurer une zone de contrôle temporaire sur la commune de Meuvaines ainsi que sur 14 communes situées dans un rayon de 5 kilomètres du lieu où a été découvert le cadavre du canard contaminé. Ces 15 communes sont : Arromanches-les-Bains, Asnelles, Bazenville, Colombiers-sur-Seulles, Crepon, Creully-sur-Seulles, Graye-sur-Mer, Ponts-sur-Seulles, Le Manoir, Meuvaines, Ryes, Saint-Come-de-Fresne, Sainte-Croix-sur-Mer, Tracy-sur-Mer et Ver-sur-Mer.

Au sein de cette zone, tous les propriétaires de volaille d’élevage (qu’il s’agisse de professionnels ou de particuliers) sont tenus de respecter scrupuleusement les mesures suivantes :
- les volailles et oiseaux captifs doivent être confinés ou protégés par des filets de protection afin de leur éviter tout contact avec les oiseaux sauvages ;
-les déplacements de volailles et d’oiseaux captifs sont réglementés et limités au strict nécessaire ;
-la vente d’oeufs est soumise à déclaration auprès de la DDPP ;
-la présentation de volailles et d’oiseaux sur les foires et marchés est interdite ;
-l’introduction de gibier à plumes est interdite, y compris les faisans ;
-la chasse au gibier d’eau est strictement interdite sur l’intégralité du territoire de chacune des communes situées au sein de la zone de contrôle temporaire.

Toutes les mesures applicables sont disponibles sur le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation via le lien suivant : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-debiosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Les services de l’État ont mis en place, en coopération avec les maires des communes, un dispositif de contrôle accru au sein de la zone concernée. Ainsi, tous les élevages professionnels feront l’objet d’une visite par des vétérinaires afin de s’assurer de la bonne santé des animaux. Les détenteurs de basses-cours
doivent également se faire recenser auprès de leur mairie.

Enfin, un système de remontée en temps réel des cas suspects a été mis en place afin de procéder à des analyses dans les délais les plus brefs.

Cet arrêté s’applique jusqu’au 23 décembre 2020 a minima. Si à cette date, aucun autre cas en milieu sauvage ou dans un élevage n’a été recensé et si les conditions sanitaires sont réunies, les mesures prévues par cet arrêté seront levées.

L’arrêté préfectoral du 9 décembre 2020 (format pdf - 241.2 ko - 10/12/2020)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Silphie culture
Des éleveurs séduits par la silphie testent la nouvelle culture
La silphie est une culture pérenne, implantée pour une quinzaine d’années. La plante est utilisée dans les Vosges surtout pour la…
Léonie Angot-Hastain, maire de Saint-Manvieu-Norrey, 3e sur la liste calvadosienne ; Frédéric Moreau, exploitant à Mouen ; Stéphanie Yon-Courtin (ex-LR), tête de liste LREM dans le Calvados avec Laurent Bonnaterre ; David Hastain, agriculteur à Saint-Manvieu-Norrey ; Sébastien Binet, agriculteur maire de Versainville, 8e sur la liste calvadosienne.
Dans le Calvados, la candidate LREM ne veut pas opposer les sujets
La députée européenne, ancienne maire de Saint-Contest et colistière de Laurent Bonnaterre aux élections régionales, Stéphanie…
SERVICE REMPLACEMENT 61
Les agents de remplacement de l’Orne à l’honneur
La fédération départementale des services de remplacement de l’Orne a organisé, pour la 3e  année consécutive, une journée dédiée…
SIP DEMONSTRATION FAUCHEUSE
VIDEO. La plus large faucheuse du monde en démonstration en Normandie
La Silvercut Disc 1500 T (de marque SIP) est la faucheuse la plus large au monde avec 15 mètres de travail. Il en existe une…
VIDEO. Des silos en préfa modulables, à monter soi-même
Mickaël Féret est à la tête d’une société ornaise de fabrique d’éléments en bétons destinés, notamment, au stockage agricole. De…
PANNEAUX ELECTIONS
Régionales : les têtes de listes ont passé leur oral agricole
FRSEA, JA et Chambre régionale d’agriculture de Normandie ont, lundi dernier, invité les têtes de listes aux régionales (ou leur…
Publicité