Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Journée découverte
Installation au sein de la filière équine

Le Conseil des chevaux de Basse-Normandie a organisé le mardi 14 novembre 2006 une journée découverte sur la problématique de “l'installation au sein de la filière équine”.

Cette journée sur le terrain a permis de soulever les problématiques de l'installation au sein de la filière équine.
Cette journée sur le terrain a permis de soulever les problématiques de l'installation au sein de la filière équine.
© DR
L’objectif final de cette action est de favoriser l'installation des professionnels au sein de la filière équine. La forte participation d'organismes institutionnels contribuant au développement économique de la filière équine démontre l'intérêt porté à ce secteur. La journée a conduit les participants à visiter quatre exploitations ayant bénéficié ou non du dispositif national à l'installation. A l'occasion d'autres problématiques ont été abordées : lisibilité et accessibilité de l'information à destination des porteurs de projets, formation et capacité professionnelle agricole, références technico-économiques et étude prévisionnelle d'installation... Le Conseil des chevaux va s'appuyer sur ces échanges pour driver un pari gagnant pour l'installation au sein de la filière équine. Le conseil des chevaux Le Conseil des chevaux est une association régie par la loi 1901. Ses 3 missions essentielles sont les suivantes : - assurer le portage du pôle de compétitivité filière équine labellisé par le CIADT du 12 juillet 2005 et assure sa gouvernance ; - mener des actions au sein de la filière équine en rassemblant les différents acteurs, en coordonnant les initiatives et en mettant en œuvre des projets ; - mener des actions en relation avec l'extérieur par la promotion de la filière dans toutes ses dimensions. Les visites d'exploitations Après une présentation de la filière équine (voir encadré) et du Conseil des chevaux, la problématique de l'installation au sein de la filière a été abordée. Pour illustrer cette problématique, le Conseil des chevaux a invité les participants à visiter 4 exploitations. La première visite était programmée dans l'Orne, à Aubry en Exmes, chez un entraîneur de chevaux de course “galop”. En fin de matinée, la délégation s'est rendue chez un entraîneur de chevaux de course “trot”. Après un déjeuner pris au centre de formation des haras nationaux, la journée découverte s'est poursuivie dans le Calvados chez un cavalier professionnel à Bretteville sur Laize pour se terminer au centre équestre “Les écuries de l'Odon” à Baron sur Odon. Bilan de la journée découverte Cette journée sur le terrain, riche en échanges a permis de soulever les problématiques de l'installation au sein de la filière équine. Parmi celles-ci, le manque d'information auprès des professionnels, le décalage entre les diplômes agricoles et ceux de la filière équine. Les compétences de chaque partenaire présent, qu'elles soient techniques, économiques ou financières ont été présentées. La mutualisation de ces compétences va permettre au Conseil des chevaux de publier prochainement une plaquette recensant tous les partenaires et les dispositifs d'aide à l'installation à destination des porteurs de projets. Ce document sera consultable sur le site internet du Conseil des chevaux et diffusé à l'occasion des salons professionnels. Contacts au Conseil des chevaux de Basse-Normandie : Nicolas Bourgault, Stéphane Deminguet, Catherine Percevault. Tél : 02 31 27 10 10. Fax: 02 31 27 10 11. Email : chevaux.normandie@wanadoo.fr Site internet : www.chevaux-normandie.com Nicolas Bourgault : 06 29 38 32 70. Stéphane Deminguet : 06 10 43 30 08.La filière équine en Basse-Normandie 65 000 équidés identifiés. 8 855 éleveurs. 7 569 emplois directs. 250 contacts annuels auprès du CCBN liés à l'installation ou à un développement au sein de la filière équine.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité