Aller au contenu principal

Gestion
Installation et découplage : les nouvelles questions

Le projet d'installation est une étape cruciale dans la future carrière professionnelle de l'agriculteur. Il fixe les grandes orientations de l'exploitation à moyen terme.

Avec la mise en place des DPU, une aide au revenu déconnectée de l'outil de production peut s'échanger entre agriculteurs. C'est une nouvelle donne à intégrer dans le projet de reprise du jeune.
Dans ce nouveau contexte du découplage, quelles sont les questions nouvelles à intégrer dans le projet d'installation (illustration 1)?
intégrer les DPU dans le diagnostic de la reprise
Les DPU sont une composante nouvelle du patrimoine de l'entreprise. Il convient donc de les analyser au même titre que tous les autres facteurs de production. Le diagnostic sur le transfert des DPU doit s'attacher à :
•identifier la surface totale de l'exploitation et les surfaces admissibles. En effet, les DPU peuvent être activés sur toute la SAU de l'exploitation sauf cultures pérennes et légumes (l'exclusion des fruits et légumes à l'admissibilité aux DPU pourrait être levée des 2008, décision française le 31 octobre 2007 au plus tard). Il convient donc de s'assurer que tous les DPU repris pourront être activés et donc payés.
•Comparer les DPU à reprendre avec les prévisions d'assolement. Deux situations sont possibles :
- Il y a plus de DPU que d'hectares admissibles : tous les DPU ne pouvant être activés, au bout de 3 années sans activation ces DPU repartiront à la réserve,
- Il y a moins de DPU que d'hectares admissibles dans le projet : les hectares supplémentaires ne permettent pas d'activer des DPU. Il faut donc étudier les possibilités d'attribution par la réserve.
- La valeur des DPU : lors de la première reprise d'une exploitation pour la création d'une activité agricole, la réserve départementale peut, sous certaines conditions, augmenter la valeur de chaque DPU jusqu'à hauteur de la moyenne départementale.
•Identifier les DPU à reprendre. Plusieurs points sont à vérifier (voir tableau 1).
- Le(s) détenteur(s) du DPU : c'est avec cette personne qu'il faudra traiter du transfert des DPU. Attention : le fermier sortant n'est pas systématiquement propriétaire du DPU, il peut en être le locataire.
- La qualité des DPU : Les DPU jachères impliquent pour l'instant l'obligation de gel sur les terres éligibles. Attention à avoir suffisamment de surfaces éligibles sous peine de ne pas pouvoir activer tous les DPU jachère et donc de ne pas pouvoir activer les DPU normaux (la réglementation actuelle oblige à activer tous les DPU jachère avant les DPU normaux).
Les DPU spéciaux peuvent présenter des conditions particulières pour leur activation.
Enfin, attention si le cédant possède des DPU réserve. En effet, les DPU issus de la réserve ne sont pas transférables dans les 5 années suivant leur création (tableau 2).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2021, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité