Aller au contenu principal

Intrusion : « surtout, rester calme et appeler les gendarmes »

lll Dimanche 14 avril, les associés du Gaec du Marchis, à Beaulieu (61), éleveurs de porcs dans l'Orne, repèrent quatre voitures qui se garent à proximité des bâtiments d'élevage.

© DJ

« Trois à quatre personnes descendent de chaque véhicule », témoigne Dominique Jouandet, l'un des associés. Les militants entrent dans un des bâtiments d'engraissement et essaient de « libérer » les porcs : l'association antispéciste Abolition Boucherie veut l'abolition de l'élevage. « Il faut garder son calme et appeler les gendarmes. Surtout rester calme et prendre du recul ! réagit Dominique Jouandet. Il faut les prendre en photo, relever leurs plaques d'immatriculation. » Et attendre les forces de l'ordre. La gendarmerie de Tourouvre est arrivée trente minutes après l'appel des éleveurs, juste après le départ des activistes.

« Mon frère Benoît a réussi à prendre l'un de leurs portables. » Le téléphone servait à filmer la scène. Les éleveurs ont donc posté cette vidéo, intégrale, sur les réseaux sociaux. « L'association a mis, sur sa page à elle, des photos où on voit les porcs dans le couloir. Alors, ils sont forcément serrés. Les gens sont manipulés. » La vidéo récupérée par les éleveurs s'appelle Surprise ! Elle est en libre accès sur la page Facebook No vegan - L'omnivore libre. Elle dure près de douze minutes. « Ces gens-là sont dans l'impunité. Nous éleveurs, mais aussi les abattoirs et l'ensemble de la filière, nous devons exiger que la loi soit respectée et les activistes condamnés. » Le matin, ils s'étaient introduits dans un élevage de volailles dans l'Eure.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité