Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

J’assure la traçabilité de mes travaux

Les entrepreneurs des territoires, prestataires de services, doivent faire face à des exigences de traçabilité. Avec Mes p@rcelles Prestataire, les Chambres d'agriculture mettent à leur disposition une solution simple et efficace. Objectif : répondre efficacement à toutes les obligations liées à la réalisation de chantiers phytosanitaires chez leurs clients.

Toutes les entreprises des territoires (EDT) délivrant des prestations phytosanitaires doivent être en mesure de respecter la réglementation en matière de traçabilité des interventions. Le respect de ces règles passe par la réalisation de fiches de chantiers, précisant la nature de l’intervention, les parcelles concernées, les produits utilisés, avant et après passage. Alain PONROY, entrepreneur agricole à Blonville-sur-Mer (Calvados) utilise la solution Mes p@rcelles Prestataires.

Pourquoi avoir choisi la solution Mes p@rcelles prestataires ?

« Dans le cadre de mes activités, j’ai moi-même une exploitation agricole et j’utilise Mes p@rcelles depuis de nombreuses années. Cela me permet de réaliser ma déclaration PAC, mon plan prévisionnel de fumure, mon cahier d’épandage et mon registre phytosanitaire. Lorsque mon conseiller Mes p@rcelles m’a parlé d’une nouvelle version pour les EDT, il m’a semblé logique de choisir cette solution, qui me permet de gérer à la fois les chantiers de mes clients et mon exploitation. »


Que vous apporte cette solution au quotidien ?

« Indéniablement un gain de temps sur le volet administratif et surtout une réassurance quant à la bonne utilisation des produits phytosanitaires !Par exemple, à chaque fois que je réalise un chantier, je dois produire une fiche contenant un nombre d’informations vraiment important. Cette fiche doit contenir mes coordonnées, celles de mon client, le nom de l’applicateur, le matériel utilisé, le nom des parcelles traitées, les cultures, les surfaces, les produits utilisés et les doses. Et pour chaque produit, je dois préciser le délai avant récolte, la zone de non-traitement et le délai de ré-entrée dans la parcelle. Vous imaginez bien, que la réalisation de ces fiches à la main me prenait un temps considérable. Depuis que j’utilise Mes p@rcelles, mes fiches de chantiers sont produites automatiquement et j’ai la garantie que toutes les informations demandées sont présentes. D’ailleurs, j’ai récemment été audité afin de conserver mon agrément et l’auditrice était satisfaite des documents que j’ai pu lui fournir.»

Au-delà des fiches de chantiers, quelles fonctions appréciez-vous le plus dans cette solution ?

« Ce que j’apprécie particulièrement, c’est la manière simple de pouvoir saisir un nouveau chantier, et la fonction tableau de bord. Si j'ai fait une intervention identique pour différents clients, je ne sélectionne qu'une fois le produit, et c'est enregistré en un clic sur toutes les parcelles concernées. En plus, je dispose d’un référentiel des produits phytos qui est régulièrement mis à jour et qui m’alerte si jamais je fais une erreur sur le respect d’une dose homologuée ou d’un mélange au moment de la saisie d’une prévision de chantier. C’est vraiment très rassurant pour moi ! L’autre fonction vraiment pratique, c’est le tableau de bord. D’un seul coup d’œil, je peux voir l’ensemble de mes chantiers prévus ou à venir et après chacun de mes enregistrements, mes clients reçoivent un mail leur précisant la parcelle traitée, le type de traitement, la cible, la dose...­­J’ai également accès à l’édition d’une fiche tractoriste, et pour mes clients eux-mêmes abonnés à Mes p@rcelles, la réalisation de mes chantiers vient s’inscrire automatiquement dans leur registre phytosanitaire.»

Utilisez-vous Mes p@rcelles Prestataires pour l’enregistrement des autres types de travaux ?

« Je réalise effectivement pour certains de mes clients d’autres travaux, comme les semis, les épandages et parfois les récoltes. Du coup, je saisis également toutes ces interventions de la même manière que pour mon exploitation avec mon abonnement Mes parcelles. J’y vois encore une fois l’avantage d’être rassuré, car je dispose d’alertes sur les dates d’épandage et les délais avant récolte.»

Concernant la gestion des stocks et la facturation, vous procédez comment ?

« C’est assez simple, j’ai à ma disposition plusieurs types de synthèses. Je peux éditer le détail des chantiers réalisés pour un client et le stock en terre, ce qui me permet de gérer facilement la facturation. »

Les fonctionnalités offertes par Mes p@rcelles Prestataires

Pilotage des chantiers

Saisie des interventions sur le parcellaire de plusieurs exploitations (chantiers prévus, réalisés, abandonnés)

Suivi de chantiers - Visualisation de l’état d’avancement des chantiers à partir d’un tableau de bord,- Envoi de mails aux clients pour annoncer les chantiers prévus et réalisés,- Pour les clients abonnés à Mes p@rcelles : intégration automatique des interventions dans le dossier du client (registre phytosanitaire, cahier d’épandage, autres interventions).

Sécurité réglementaire

Consultation du référentiel phytosanitaire, avec possibilité de tester des mélanges,Des alertes en temps réels (homologation d’un produit, dose, mélanges, DAR...),Édition de fiches de chantiers,Édition de fiches tractoristes et de plans de situation permettant la localisation des parcelles à traiter,Consultation de synthèses des intrants et synthèse client.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité