Aller au contenu principal

Conseil départemental de la Manche
Jean Morin dans le fauteuil du président

Le 1er juillet, les 54 conseillers départementaux ont élu le nouveau président. Et sans surprise, c’est Jean Morin qui a été choisi par la majorité départementale. Cet agent d’assurance à la retraite connait bien l’institution puisqu’il y siège depuis 2011.

Jean Morin, nouveau président du Conseil départemental de la Manche, veut « faire progresser la Manche » .
Jean Morin, nouveau président du Conseil départemental de la Manche, veut « faire progresser la Manche » .
© SB

Jean Morin, nouveau président du conseil départemental de la Manche, dit « avoir la Manche chevillée au corps ». Ce Manchois d’origine, élu du canton de Créances, veut pour autant « redessiner, restructurer et réformer en profondeur » la maison pour agir en faveur d’une « Manche belle, attractive, humaine, dynamique et heureuse ». C’est dans son discours de candidature, face à Karine Duval, porte-parole du groupe minoritaire, que Jean Morin, a dressé sa feuille de route. Il y voit cinq grands pôles. L’action sociale, qui est « l’essence même de la collectivité », la nature et les infrastructures, l’appui aux territoires, l’attractivité et le numérique, puis l’administration générale.

Environnement et écologie

Et c’est sur l’aspect environnemental que le président met l’accent. « Il faudra privilégier l’environnement avant les infrastructures. Il faudra aller vers une concertation plus forte, vers une écoute des citoyens sans perturber la biodiversité », insiste-t-il. Jean Morin appuie à nouveau sur l’écologie, laissant la vision précédente à une vision à la fois « scientifique et pragmatique ». Petit clin d’œil, en fin de séance d’installation : des gourdes à l’effigie du Département remplaceront les bouteilles d’eau en plastique. « Nous avons la volonté d’éliminer ces petites bouteilles assassines qui parcourent le monde à tous les niveaux y compris sur l’eau et sous l’eau », note-t-il.

Dix vice-présidents

Jean Morin s’appuie sur un réseau de dix vice-présidents : Jacky Bouvet (Saint-Hilaire-du-Harcouët), Catherine Brunaud-Rhyn (Avranches), Jacques Coquelin (Valognes), Sylvie Gâté (Granville), Damien Férey (Bricquebec-en-Cotentin), Nicole Godard (Pont-Hébert), Axel Fortin-Larivière (Cherbourg-en-Cotentin), Adèle Hommet (Saint-Lô), Alain Navarret (Bréhal) et Valérie Nouvel (Pontorson). Restent à venir les différents présidents de commission.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[EN IMAGES] Des annonces concrètes suspendent les actions dans la Manche
Après les annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, le 1er février 2024, les présidents de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
[EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen
Pour répondre à la mobilisation générale des syndicats FNSEA et Jeunes agriculteurs en France, la FDSEA du Calvados et les JA 14…
Publicité