Aller au contenu principal

Jérôme NURY se félicite de la nouvelle carte des Zones défavorisées qui préserve l’Orne

Le ministre vient de présenter officiellement la nouvelle carte des zones défavorisées

© TG

"Il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’Orne qui voit deux territoires, exclus l’an dernier dans les premières simulations, être ré-intégrés dans cette carte officielle. Les secteurs de la Suisse Normande et de Carrouges sont ainsi maintenus dans cette mouture définitive au grand soulagement des exploitants agricoles concernés qui vont ainsi pouvoir continuer à bénéficier des Indemnités de Compensation des Handicaps Naturels (ICHN). Ces ICHN constituant une recette vitale pour les exploitations agricoles concernées dans des secteurs géographiques difficiles, il était donc essentiel de défendre leur maintien dans la carte des zones défavorisées. Il faut souligner l’écoute et le pragmatisme du ministre, saisi à plusieurs reprises par Jérôme NURY sur le sujet, notamment en tribune à l’Assemblée nationale lors du vote du budget agricole 2018. Le député ornais depuis plusieurs mois, à la demande de la profession, n’a eu de cesse de démontrer au ministre l’incohérence du projet de carte initiale qui prévoyait l’intégration d’une partie de la plaine de Caen dans le zonage, au détriment de la région de Putanges/Athis et Carrouges ! Dans un échange informel à l’Assemblée nationale il y a 15 jours, Stéphane Travert avait finalement confirmé à Jérôme Nury que la carte intègrerait bien les deux secteurs menacés mais souhaitait placer cette bonne nouvelle dans une communication plus globale sur la carte au niveau national qui fait sortir des communes du dispositif dans le sud-ouest. Jérôme Nury se réjouit de cette issue favorable obtenue grâce à l’action de tous, et notamment de la profession agricole qui a su fédérer les élus et les responsables agricoles sur ce sujet majeur. Il faut souligner que cette carte sera applicable au 1er janvier 2019 et doit être validée par la Commission européenne qui par l’intermédiaire de son commissaire au développement rural, Phil HOGAN s’est montré d’ores et déjà assez réceptif aux changements proposés par la France."

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
Anne-Marie Denis, présidente de la FRSEA de Normandie
La FRSEA de Normandie a terminé ce lundi 21 septembre le renouvellement de ses instances engagé au printemps dernier.
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Publicité