Aller au contenu principal

Jérôme NURY se félicite de la nouvelle carte des Zones défavorisées qui préserve l’Orne

Le ministre vient de présenter officiellement la nouvelle carte des zones défavorisées

© TG

"Il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’Orne qui voit deux territoires, exclus l’an dernier dans les premières simulations, être ré-intégrés dans cette carte officielle. Les secteurs de la Suisse Normande et de Carrouges sont ainsi maintenus dans cette mouture définitive au grand soulagement des exploitants agricoles concernés qui vont ainsi pouvoir continuer à bénéficier des Indemnités de Compensation des Handicaps Naturels (ICHN). Ces ICHN constituant une recette vitale pour les exploitations agricoles concernées dans des secteurs géographiques difficiles, il était donc essentiel de défendre leur maintien dans la carte des zones défavorisées. Il faut souligner l’écoute et le pragmatisme du ministre, saisi à plusieurs reprises par Jérôme NURY sur le sujet, notamment en tribune à l’Assemblée nationale lors du vote du budget agricole 2018. Le député ornais depuis plusieurs mois, à la demande de la profession, n’a eu de cesse de démontrer au ministre l’incohérence du projet de carte initiale qui prévoyait l’intégration d’une partie de la plaine de Caen dans le zonage, au détriment de la région de Putanges/Athis et Carrouges ! Dans un échange informel à l’Assemblée nationale il y a 15 jours, Stéphane Travert avait finalement confirmé à Jérôme Nury que la carte intègrerait bien les deux secteurs menacés mais souhaitait placer cette bonne nouvelle dans une communication plus globale sur la carte au niveau national qui fait sortir des communes du dispositif dans le sud-ouest. Jérôme Nury se réjouit de cette issue favorable obtenue grâce à l’action de tous, et notamment de la profession agricole qui a su fédérer les élus et les responsables agricoles sur ce sujet majeur. Il faut souligner que cette carte sera applicable au 1er janvier 2019 et doit être validée par la Commission européenne qui par l’intermédiaire de son commissaire au développement rural, Phil HOGAN s’est montré d’ores et déjà assez réceptif aux changements proposés par la France."

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Le premier télesco de Camacuma livré en Basse-Normandie
Vendredi 19 mars 2021, Anthony Bayet, président de la Cuma des Salers, à Cricqueville-en-Auge (14), recevait le premier…
Publicité