Aller au contenu principal

Krone France en étape dans l’Orne

Sous le soleil ornais, jeudi 11 avril, à Beauvain, du jaune et du vert. Krone réalise des démonstrations au champ de son matériel de fenaison, chez Patrice Mesnil. Sept tracteurs tirent une faucheuse, une faneuse, une andaineuse, un combi presse, un round baller, une enrubanneuse et une autochargeuse. « Toute la gamme de fenaison », décrit Marius Prudhomme, commercial de la SARL Lemonnier. L’entreprise, basée à La Ferté-Macé, organise avec Krone France une Green day (journée verte).

Du matériel dynamique
L’idée est de faire varier le principe des portes ouvertes en invitant les agriculteurs à voir le matériel fonctionner. « Nous organisons les Green day depuis un an, raconte Samuel Gibert, inspecteur commercial Krone France. Nous sollicitons notre réseau de revendeurs pour montrer le matériel en dynamique, en plein champ. Ça plaît, c’est une force pour faire déplacer du monde et ainsi prouver les qualités et les compétences Krone. » Dans la journée, une soixantaine de personnes sont venues en observation.


L’autochargeuse star
Les revendeurs, dans le cas ornais les établissements Lemonnier, mettent à disposition des machines « à vendre. Ou bien certaines qui sont achetées. Les clients les récupèrent à la fin de la journée, mises en route », confirme Laurence Lemonnier. Pour l’occasion, le constructeur apporte l’autochargeuse et le combi presse. « L’autochargeuse sort du lot, sa vitesse et son débit de chantier interpellent », commente Marius Prudhomme. Samuel Gibert complète : « un pick-up sans cames, une paroi frontale mobile qui permet de charger et décharger…  Il existe plus de 20 modèles d’autochargeuses avec des capacités allant de 25 m3 à 56 m3. »
 

Noter les remarques
La journée demande un peu d’organisation : l’autochargeuse et le combi presse sont apportés par camion. Deux personnes de Krone France s’occupent des démos dans le champ : Maxime Veraquin, démonstrateur et promoteur des ventes et Jean-Marie Rocher, formateur produit. Ils font le tour de la France avec leurs machines. « La logistique est compliquée, concède Samuel Gibert. Mais la politique de Krone est d’aller sur le terrain, au contact de l’agriculteur qui est le client utilisateur. On profite de ces journées pour noter des remarques, faire des retours à l’usine. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité