Aller au contenu principal

Horticulture
La biodiversité pour lutter contre les ravageurs

Découvrez le témoignage de Bastien Octau, producteur qui met en place différentes techniques alternatives pour gérer les bio-agresseurs et réduire les produits phytosanitaires, notamment via le travail en groupe 30 000 Normands.

Bastien OCTAU, producteur à Neufchatel-en-Bray (76).
Bastien OCTAU, producteur à Neufchatel-en-Bray (76).
© Cran

« Depuis quelques années, nous mettons en œuvre la Protection biologique intégrée (PBI) sur nos cultures sous abris. Il s’agissait d’un changement de pratiques indispensable pour le bien-être de nos salariés œuvrant dans les serres et également pour pallier à la difficulté de lutte contre certains ravageurs (résistance, manque de produits…). Pour cela, nous avons recours à des solutions de biocontrôle (lâchers d’auxiliaires, pièges à phéromones) pour la lutte contre thrips, pucerons et chenilles. Pour nous accompagner dans cette démarche, nous sommes depuis plusieurs années adhérents de l’appui technique proposé par Astredhor Seine-Manche. Le conseiller nous a aidés à la mise en place de la PBI, il nous accompagne régulièrement dans l’utilisation de cette méthode par des visites techniques, ou des formations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Tuberculose bovine : deux cas découverts dans le secteur de Pont-d’Ouilly
La direction départementale de la protection des populations (DDPP) a annoncé, mercredi 18 mai 2022, la découverte d’un cas de…
JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
« Dès que j’ai le dos tourné, les corbeaux reviennent »
Du Perche au bocage, en passant par la plaine, les corbeaux ravagent les parcelles de maïs. Si la DDT accorde le droit de les…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
Publicité