Aller au contenu principal

La Chambre d’agriculture de l’Orne repense son offre de services

Proagri : « services, conseils, formation : de la production à la gestion, maîtrisez votre cycle de production ». Telle est la nouvelle feuille de route de la Chambre d’Agriculture de l’Orne.

Jean Vigué : « avec ProAgri, nous mettons la complémentarité de nos experts au service de l'agriculteur. 80 % des agriculteurs considèrent que le conseil Chambre est fiable mais, compte tenu du contexte, il nous faut être plus réactifs et aller encore plus loin ».
Jean Vigué : « avec ProAgri, nous mettons la complémentarité de nos experts au service de l'agriculteur. 80 % des agriculteurs considèrent que le conseil Chambre est fiable mais, compte tenu du contexte, il nous faut être plus réactifs et aller encore plus loin ».
© TG

ll Sur le stand de la Chambre d’agriculture lors de Ferme en Fête, les 29 et 30 octobre derniers, l’offre Proagri s’affichait de façon ostentatoire. Entretien avec Jean Vigué, son directeur-adjoint.

>> Un des métiers des Chambres d’agriculture est le service auprès des agriculteurs. Mesurez-vous votre image ?
Nous réalisons une enquête exhaustive tous les 3 à 4 ans. La dernière en date montre que 86 % des agriculteurs ont une bonne image de la Chambre d’agriculture. 43 % des agriculteurs perçoivent la Chambre d’Agriculture comme un intermédiaire entre les agriculteurs et l’administration, 30 % comme un organisme de conseil avant tout et 26 % comme un organisme proche de l’administration.

>> Cette notoriété facilite votre offre de services?
Notre offre de services est assez bien connue mais sous-utilisée. 13 services sur 24 sont connus de plus de la moitié des agriculteurs mais utilisés par moins de la moitié d’entre eux. On peut le comprendre vis-à-vis de conseils ponctuels mais il y a des marges de progrès sur des actions beaucoup plus récurrentes (conseil de gestion, conditionnalité, groupes lait...).

>> Et dans le haut du panier ?
Synel et notre journal Contact. 9 services sont connus et utilisés par moins de la moitié des agriculteurs (groupes cultures, urgence contrôle, mesparcelles)

>> Concrètement, cette enquête aboutit à quoi ?
Elle a permis d’accélérer la mise en place de notre nouvelle offre
ProAgri qui est une première en France au niveau des Chambres d’agriculture.

>> Une offre révolutionnaire ?
Nous restons sur nos basiques avec le volet groupes et conseil d'entreprises, mais nous mettons l'agriculteur au coeur de nos préoccupations. Nous apportons des informations plus réactives, précises et interactives par le web, les SMS, les vidéos-conseils. Nous allons beaucoup plus loin dans le pilotage des coûts de production, et l'accompagnement de projets. Avec ProAgri, nous mettons la complémentarité de nos experts au service de l'agriculteur. 80 % des agriculteurs considèrent que le conseil Chambre est fiable mais, compte tenu du contexte, il nous faut être plus réactifs et aller encore plus loin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité