Aller au contenu principal

Campagne de communication, moules de bouchot, huîtres, palourdes
La conchyliculture normande à l'affiche de Thibault Painsecq

Le comité régional de la conchyliculture de Normandie a lancé sa nouvelle campagne de communication en juin 2021. Tous les secteurs de production d’huîtres, de moules de bouchot et/ ou de palourdes sont ainsi mis en valeur. Après Agon-Coutainville (Manche), c’est au tour de Grandcamp-Maisy (Calvados) et de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche). Il y aura 13 lieux de productions au total.

Communication conchyliculture
La première affiche d’une longue série de 13 lieux a été dévoilée au phare d’Agon-Coutainville. Depuis, le voile a été levé sur celle des huitres d’Isigny et de Saint-Vaast-la-Hougue.
© DR

Les moules de Bouchot d’Agon-Coutainville sont à l’affiche depuis le mois de juin 2021. C’est le comité régional de la conchyliculture (CRC) Normandie Mer du Nord qui en est à l’initiative. Son président, Thierry Hellie, l’affirme haut et fort. « Cette toute nouvelle campagne de communication a pour but de promouvoir tous les métiers liés à la production de moules, d’huîtres et de palourdes dans la région. » Au total, ce sont 13 affiches qui mettront ainsi en valeur 13 lieux de production de conchyliculture, mytiliculture, ostréiculture ou vénériculture, visibles chez les professionnels, mais aussi les différents lieux touristiques. Pas moins de 20 000 cartes postales seront également éditées. « On va dupliquer l’idée dans les Hauts-de-France », prévient le président. Le CRC veut créer un engouement autour de ces affiches et de ces productions emblématiques de nos régions côtières.

Dessinée par l’illustrateur local

Le CRC a fait appel à un talent local, l’illustrateur Thibault Painsecq, né à Blainville-sur-Mer, et installé à Agon-Coutainville. La première affiche dévoilée représente les moules de bouchot d’Agon-Coutainville, ville où est installé l’illustrateur local, alias L’Œil Bleu. Il est déjà le créateur de multiples affiches de la région, montrant son attachement à sa terre natale. Alors, naturellement il a répondu positivement à la proposition du CRC. Pour l’affiche inaugurée au phare d’Agon-Coutainville, sont représentés à la fois les pieux sur lesquels grossissent les moules, le Ronquet, la tour d’Agon, la mer et bien entendu un travailleur de la mer, en train de tirer les lignes avec des moules dessus. Très représentatives de la production conchylicole, ces affiches sont tout autant symboliques du style de Thibault Painsecq. « La Manche m’inspire beaucoup. J’ai toujours aimé cette impression d’avoir les pieds dans un champ et de pouvoir voir la mer », confie-t-il.

Avoir une meilleure visibilité

Sur les affiches, chaque production est liée à un travailleur de la mer. Pour Agon-Coutainville, David Dubocq n’est pas peu fier. Un coup de projecteur bien appréciable, notamment après une année particulière avec la crise sanitaire. « Ce qui a été compliqué, c’est la fermeture des restaurants. On a perdu un quart de notre chiffre d’affaires », indique-t-il. Mais en 2021, il veut garder le sourire avec cette campagne de publicité. « Nous ne sommes pas beaucoup médiatisés, pas beaucoup connus », reconnait-il. Même localement, beaucoup de gens ignorent que la pointe d’Agon est l’un des plus gros sites de France. Or, « on expédie partout en France, voire en Europe », confie-t-il. Si des huîtres sont vendues à Arcachon, à Marennes, elles partent souvent de La Manche. « Les gens ne savent pas en fait qu’ils mangent de l’huître normande », sourit-il. Alors, parler du mode de production de la moule de bouchot reste une priorité. « C’est un mode de production à part sur pieux, qui donne un goût à la moule bien particulier sucré, orangé », explique David Dubosc.
Le département de la Manche reste le premier producteur de moules en Normandie avec plus de 280 km de bouchots et un gisement de 16 000 tonnes de production par an. A noter que les conseils départementaux des régions côtières (Manche, Calvados et Seine-Maritime) ont participé financièrement à hauteur de 25 000 €.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité