Aller au contenu principal

L’interview de Jean-Luc Paris, Référent emploi FDSEA du Calvados
"La convention collective nationale va mettre tout le monde sur un pied d’égalité”

Jean-Luc Paris Référent emploi FDSEA du Calvados
Jean-Luc Paris Référent emploi FDSEA du Calvados
© DR

>> Pourquoi cette réforme de la convention collective nationale pour le secteur agricole ?
C’est une décision qui découle des ordonnances Macron sur la réforme du code du travail. 140 conventions coexistaient auparavant en France, cette convention collective nationale instaure une nouvelle classification des emplois et des rémunérations.

>> Est-ce que c’est une bonne chose ?
Oui, il fallait rebattre les cartes. Pourquoi on paye un vacher plus cher en Bretagne qu’en Normandie ? La convention collective nationale va mettre tout le monde sur un pied d’égalité.

>> Que comporte-t-elle de nouveau ?
Elle prévoit la mise en place d’une grille d’évaluation des postes de travail. Nous allons être amené
dès le 1er janvier 2021 à qualifier chacun des postes dans nos fermes. La grille d’évaluation donnera
des points pour aboutir à une rémunération horaire. Cela remplacera les coefficients que nous connaissons.

>> Comment les chefs d’exploitation doivent-ils s’y préparer ?
Cette nouvelle convention collective nationale s’appliquera à tous les salariés de la production agricole à partir du 1er janvier 2021.
Les postes des nouveaux salariés seront définis avec la nouvelle grille nationale de salaires.
La FDSEA met actuellement en place un service pour aider les employeurs à appliquer ces nouvelles dispositions.
>> Quid de la convention collective départementale ?
Elle est toujours valable. Nous souhaiterions la faire évoluer vers une convention collective régionale qui serait meilleure et qui reprendrait des acquis des conventions départementales.

 

Qui est concerné ?
4 327 salariés agricoles relèvent de la convention collective de l’emploi agricole dans le Calvados (chiffres MSA 2018). Ne sont pas concernés par cette convention : les métiers de l’équin, exceptés les éleveurs de chevaux ; l’ostréiculture ; du paysage et des ETA.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Silphie culture
Des éleveurs séduits par la silphie testent la nouvelle culture
La silphie est une culture pérenne, implantée pour une quinzaine d’années. La plante est utilisée dans les Vosges surtout pour la…
Léonie Angot-Hastain, maire de Saint-Manvieu-Norrey, 3e sur la liste calvadosienne ; Frédéric Moreau, exploitant à Mouen ; Stéphanie Yon-Courtin (ex-LR), tête de liste LREM dans le Calvados avec Laurent Bonnaterre ; David Hastain, agriculteur à Saint-Manvieu-Norrey ; Sébastien Binet, agriculteur maire de Versainville, 8e sur la liste calvadosienne.
Dans le Calvados, la candidate LREM ne veut pas opposer les sujets
La députée européenne, ancienne maire de Saint-Contest et colistière de Laurent Bonnaterre aux élections régionales, Stéphanie…
SERVICE REMPLACEMENT 61
Les agents de remplacement de l’Orne à l’honneur
La fédération départementale des services de remplacement de l’Orne a organisé, pour la 3e  année consécutive, une journée dédiée…
SIP DEMONSTRATION FAUCHEUSE
VIDEO. La plus large faucheuse du monde en démonstration en Normandie
La Silvercut Disc 1500 T (de marque SIP) est la faucheuse la plus large au monde avec 15 mètres de travail. Il en existe une…
VIDEO. Des silos en préfa modulables, à monter soi-même
Mickaël Féret est à la tête d’une société ornaise de fabrique d’éléments en bétons destinés, notamment, au stockage agricole. De…
PANNEAUX ELECTIONS
Régionales : les têtes de listes ont passé leur oral agricole
FRSEA, JA et Chambre régionale d’agriculture de Normandie ont, lundi dernier, invité les têtes de listes aux régionales (ou leur…
Publicité