Aller au contenu principal

Visite
La Coop de Creully invite ses adhérents dans les essais blé et colza

La Coopérative de Creully conduit deux plateformes d’essais, en blé et colza conventionnels, à Saint-Manvieu-Norrey. Les adhérents sont invités, vendredi 18 juin, à observer les premiers résultats.

COOP CREULLY ESSAIS
Gilles Leroux, dans les essais de blé.
© DR

L’appel du 18 juin 2021 est à destination des adhérents de la Coopérative de Creully. Ils sont invités à visiter les deux plateformes d’essais, menés en conventionnel, sur le blé et le colza.

Pôle colza

Deux types d’essais sont menés. Le premier comprend une trentaine de variétés. Le second est dit essai « implantation », précise Damien Manchon, technico-commercial. Il fait varier le travail de fertilisation, la densité, le type de semoir, la date de semis, « et d’autres modalités. On travaille la fertilisation à l’automne et l’impact des altises sur le comportement du colza. On compte une quinzaine de modalités. Il y a des choses à voir », annonce-t-il.

Pôle blé

Ici, trois thèmes sont abordés. Le premier comprend un essai de 50 variétés, dont des mélanges de variétés pour la meunerie, « afin de répondre aux besoins de meuniers locaux », précise Gilles Leroux, technico-commercial. Le deuxième est dit « essai régulateur et fertilisation pour répondre aux problématiques protéines et valorisation de l’azote ». Le troisième est un essai fongicide de 25 modalités, qui inclut des programmes de biocontrôle.
Base de travail
Les deux technico-commerciaux travaillent « conjointement avec l’ensemble des techniciens de la coopérative. L’objectif, grâce aux essais, est de répondre aux besoins de l’année pour les adhérents. D’expliquer, de confirmer les conduites culturales, de trouver des pistes d’amélioration à court terme ». Les résultats de la moisson blé et colza des deux plateformes seront communiqués aux adhérents « à l’automne ». Et de conclure : « nous comptons plus de 1 000 microparcelles. Elles nous servent de base de référencement agronomique pour conseiller au mieux nos agriculteurs ».

Pratique : Vendredi 18 juin 2021, dès 9 h. Un minibus emmènera les visiteurs d’une parcelle à l’autre. Repas sur place, saucisses frites, sur réservation au
02 31 71 25 00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité