Aller au contenu principal

Essai de culture
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles

La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha sont envoyés dans le Nord, pour être transformés en frites ou en chips. L’essai s’inscrit dans une logique de diversification des cultures, après la fermeture de la sucrerie de Cagny. Le tout sur fond de pandémie mondiale.

COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
L’arrachage chez Stéphane et Arnaud Léostic, mardi 29 septembre, à Saint-Martin-des-Entrées.
© DR

Mardi 29 septembre, à Saint-Martin-des-Entrées, une arracheuse à pommes de terre tourne dans la parcelle de Stéphane et Arnaud Léostic. Les exploitants testent pour la première fois la culture, accompagnés par la Coopérative de Creully et la SARL Philippe, entreprise de travaux agricoles basée à Maltot. « On cultivait une quinzaine d’hectares de betteraves avant que la sucrerie de Cagny ne ferme », place Stéphane Léostic. Alors, quand la Coopérative de Creully lui propose de tester la pomme de terre industrielle, le cultivateur accepte. « Nous cherchons à diversifier les cultures, la pomme de terre est une tête de rotation intéressante. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité