Aller au contenu principal

Conseil départemental de la Manche
La dernière session pour Marc Lefèvre

Président du conseil départemental de la Manche jusqu’au 1er juillet 2021, Marc Lefèvre a présidé sa dernière session le 12 mai 2021. Une session teintée d’émotion pour celui qui a passé 23 ans dans l’hémicycle dont 3 ans et demi à la présidence, et qui laisse l’institution dans une « situation saine ».

conseil départemental 50
© CD50

La dernière session du conseil départemental de la Manche que présidera Marc Lefèvre n’aura pas été sans émotion. Et pour cause, pour le président actuel, en fonction jusqu’au 1er juillet, cette session du 12 mai 2021 était sa dernière, puisqu’il ne se représente pas au scrutin les 20 et 27 juin. L’occasion pour lui de revenir sur les 23 ans qu’il a passés au sein de l’hémicycle sous la présidence de Jean-François Le Grand ou encore Philippe Bas, avant d’en prendre la barre le 6 novembre 2017. « C’est une page qui se tourne pour moi, celle d’un livre de 23 ans », avance celui qui se définit comme un capitaine de vaisseau.

Une saveur particulière

Maire pendant 30 ans, président d’intercommunalité pendant 10 ans, il reconnaitra « la saveur particulière », du mandat de conseiller général, appelé désormais conseiller départemental. Affaires sociales, jeunesse, sports, musées, finances auront été ses champs d’action avant de devenir premier vice-président et président. « Dans un département violemment modéré, nous y avons développé le respect et la bienveillance, une capacité à travailler ensemble, à s’écouter, à cheminer entre consensus et compromis », confie-t-il à ses collègues.

Fier et honoré

Cette fonction de président « peut paraitre lourde parce qu’il faut tout prendre, tout assumer. Mais c’est ce qui en fait la force et la noblesse. J’ai été fier et honoré de servir le département et ses habitants », poursuit-il. « J’espère avoir été un capitaine convenable. Vous avez été un formidable équipage. Dans les deux escales à venir, les 20 et 27 juin, certains vont rembarquer, de nouveaux arriveront. Je vous souhaite une bonne traversée », conclut-il, tout en ayant une pensée pour les conseillers départementaux qui « nous ont quittés : Bernard Tréhet et Pierre de Castelane », et les agents. « Je veux saluer l’action de nos agents », note-t-il. Des propos qui ont été suivis d’applaudissements, avant que Philippe Bas souligne les qualités du président. « Vous êtes un homme d’une grande équité, probité, humanité. Vous laissez des finances saines tout en ayant porté les investissements à 100 millions d’euros par an sans augmenter les impôts et diminuer la dette. Vous laissez un département en ordre de marche qui a les moyens de nouvelles ambitions », clôture l’élu du canton de Villedieu-Rouffigny.      
Sur les 54 élus actuels, 19 quitteront leurs fonctions après les élections des 20 et 27 juin. La mise en place de la nouvelle assemblée est fixée au 1er juillet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Faire un bâtiment innovant et évolutif
Emmanuel Hérouard, conseiller en bâtiment d'élevage à la Chambre d'agriculture de Normandie depuis 2011, a d'ores et déjà plus de…
Publicité