Aller au contenu principal
Font Size

Lycée agricole de Coutances
La FD Cuma et ses partenaires jouent la sécurité

Dire que le lycée agricole de Coutances a vécu à l’heure de la sécurité, vendredi dernier, s’avère un euphémisme. Pas moins de sept ateliers ont présenté à quelques 300 visiteurs, dont de nombreux étudiants, toutes les facettes de la vigilance en agriculture, souvent liées à un meilleur confort de travail.

Le parc de contention, indispensable pour le rassemblement ou encore le tri des animaux
Le parc de contention, indispensable pour le rassemblement ou encore le tri des animaux
© EC

Pas de doute, il y en avait pour tous les goûts, à commencer par la classique, mais indispensable contention des animaux à la pâture.  Le type de parc présenté permet de rassembler, embarquer ou trier les animaux en toute sécurité et rapidement. “On peut, avec un cornadis et une barrière de soins soigner les vaches au champ pour un problème de boîterie par exemple”. Du côté du stand du GDS, on évoquait d’ailleurs les soins infirmiers donnés par les éleveurs, alors que la “piscine” de soin des bovins attirait le regard des visiteurs. Il est vrai que ce type de matériel est encore assez rare en France mais les premiers essais sont prometteurs, notamment en cuma. Elle se substitue aux méthodes habituelles de relevage par pince et tracteur, avec des avantages indéniables.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité