Aller au contenu principal

Lycée agricole de Coutances
La FD Cuma et ses partenaires jouent la sécurité

Dire que le lycée agricole de Coutances a vécu à l’heure de la sécurité, vendredi dernier, s’avère un euphémisme. Pas moins de sept ateliers ont présenté à quelques 300 visiteurs, dont de nombreux étudiants, toutes les facettes de la vigilance en agriculture, souvent liées à un meilleur confort de travail.

Le parc de contention, indispensable pour le rassemblement ou encore le tri des animaux
Le parc de contention, indispensable pour le rassemblement ou encore le tri des animaux
© EC

Pas de doute, il y en avait pour tous les goûts, à commencer par la classique, mais indispensable contention des animaux à la pâture.  Le type de parc présenté permet de rassembler, embarquer ou trier les animaux en toute sécurité et rapidement. “On peut, avec un cornadis et une barrière de soins soigner les vaches au champ pour un problème de boîterie par exemple”. Du côté du stand du GDS, on évoquait d’ailleurs les soins infirmiers donnés par les éleveurs, alors que la “piscine” de soin des bovins attirait le regard des visiteurs. Il est vrai que ce type de matériel est encore assez rare en France mais les premiers essais sont prometteurs, notamment en cuma. Elle se substitue aux méthodes habituelles de relevage par pince et tracteur, avec des avantages indéniables.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité