Aller au contenu principal

Remplacement
La FDdracta se mue en Service de Remplacement 14

La FDdracta devient Service de Remplacement du Calvados. Ce changement de nom, voté jeudi dernier en assemblée générale, suit l’harmonisation nationale.

Alain Declomesnil, conseiller général : “Il faut essayer de se projeter et d’avoir un message optimiste. Quand l’orage sera passé, de nombreux agriculteurs auront besoin d’une main d’œuvre complémentaire. C’est une réflexion à mener”.
Alain Declomesnil, conseiller général : “Il faut essayer de se projeter et d’avoir un message optimiste. Quand l’orage sera passé, de nombreux agriculteurs auront besoin d’une main d’œuvre complémentaire. C’est une réflexion à mener”.
© V.M.

La Fédération Départementale pour le Développement du Remplacement et l’Amélioration des Conditions de Travail en Agriculture a un nouveau nom. Une appellation sans doute plus digeste pour les non-spécialistes de l’association. “Nous nous appelons désormais Service de Remplacement 14. Au plan national, nous avions plus de 50 dénominations et plusieurs dizaines de logos pour définir les associations de service de remplacement”, note Josianne Maizeray, présidente de la nouvelle entité. Mais, hormis le titre rien ne change. Dans un contexte difficile, l’association poursuit sa mission.

2009 : anné atypique
L’année 2009 restera une année atypique. Une année marquée par un très bon premier semestre avec une forte hausse de l’activité de l’association. En revanche, les services de remplacement ont subi la crise de plein fouet sur les six derniers mois. “Si on compare les premiers semestres 2008 et 2009, on constate une hausse de 30 %. Tout s’est écroulé les six mois suivants puisque sur l’ensemble de l’année, notre activité ne progresse que 1,6 %”, explique le directeur de la FDdracta.

Les remplacements pour cause d’accident en hausse

En 2009, les dispositifs d’aides du crédit d’impôt et l’aide du Conseil général n’ont pas suffi. Sans réelle surprise, les agriculteurs ont limité leurs congés de fin d’année. Mais toutes les causes de remplacement n’ont pas suivi ce ralentissement. “Malgré quelques craintes en milieu d’années, le nombre d’heures de remplacement en maternité et paternité a augmenté par rapport à l’année précédente. Cette hausse s’explique notamment par l’allongement à six mois du congé maternité pour le troisième enfant”, indique Josianne Maizeray. Autre tendance : l’augmentation significative du nombre d’accidents et de maladies. “La surcharge de travail, le stress et la montée des difficultés financières suite à la crise laitière induisent des pathologies souvent lourdes et des accidents en plus grand nombre. Les gens sont fragilisés par la crise. Ce phénomène risque de s’accentuer en 2010, je ne me fais guère d’illusion”, La présidente de la FDdracta a donc profité de son assemblée générale pour “alerter la profession et nos organisations professionnelles sur la monté de ces risques et des conséquences induites pour les agriculteurs concernés ainsi que pour nos structures de remplacement”. Face aux difficultés de la filière agricole, la FDdracta n’augmentera pas ses tarifs en 2010.

En chiffres
- Activité 2009 des GEVR : 89 000 heures (87 000 h en 2008).
- L’aide du Conseil général représente 11,5 ETP.
- 680 agriculteurs ont été remplacés. Ces remplacements ont procuré du travail à 170 agents, soit 55 équivalents temps plein.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
Anne-Marie Denis, présidente de la FRSEA de Normandie
La FRSEA de Normandie a terminé ce lundi 21 septembre le renouvellement de ses instances engagé au printemps dernier.
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Publicité