Aller au contenu principal

EN IMAGES. La FDSEA 14 s'est mobilisée le 2 avril 2021 sur le périphérique de Caen

La PAC 2023 a mobilisé les adhérents de la FDSEA 14. Au volant d'une quarantaine de tracteurs, ils ont défilé sur le périphérique de Caen pour faire entendre leurs voix.

« Aujourd’hui, la PAC 2023 est en négociation. Notre objectif : nous faire entendre sur la baisse des soutiens aux agriculteurs. Il faut que le maximum accède aux aides sous éco-conditionnalité. Nous voulons éviter la politique du bâton, privilégier celle de la carotte », a rappelé Xavier Hay, président de la FDSEA 14, vendredi 2 avril, lors de la mobilisation. Les rendez-vous étaient fixés à quatre points du périphérique : le rond-point de Troteval au sud, la zone industrielle de Giberville à l’est, La bijude au nord et Saint-Manvieu à l’ouest. Rentré par le sud, le premier convoi a récupéré les trois autres ensuite. Après deux tours de périphérique, le cortège a terminé son trajet en centre-ville, sous l’allée de platanes située entre l’Orne et la prairie.

« En 2022, il sera trop tard »

Au point d’arrivée du cortège, Xavier Hay a déclaré : « depuis 2015, les grandes cultures ont perdu près de 20% de leurs aides, le lait entre 20 et 25%. Pour la viande, ça stagne, mais le revenu est tellement bas… Il y en a plein qui arrêtent. Et la balance commerciale est en train de s’inverser en France. On dépend de l’extérieur. En 2023, la nouvelle PAC sera en place. En 2022, il y aura les derniers arrangements techniques, donc c‘est cette année, en 2021 qu’il faut qu’on se fasse entendre ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité