Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Lait
La FDSEA 50 appelle à interpeller les entreprises

Après les déclarations fracassantes de la FNIl, "... les producteurs peuvent manifester, nous en avons vu d'autres..." concernant le prix du lait, la FDSEA de la Manche appelle "tous les responsables agricoles à interpeller leur entreprise".

L'année dernière, déjà, l'attitude des entreprises laitières faisaient bouillir les producteurs.
L'année dernière, déjà, l'attitude des entreprises laitières faisaient bouillir les producteurs.
© EC

 

Dans communiqué envoyé à la presse, samedi matin, la FDSEA de la Manche indique "déplorer la volonté des entreprises de ne pas respecter les termes des accords conclus avec les producteurs. Il s’agit d’une attitude irresponsable, particulièrement de la part des entreprises privées.

La FDSEA de la Manche appelle les responsables de tout bords, syndicaux, coopératifs, mutualistes et même associatifs à interpeller les entreprises laitières pour dénoncer leur autisme et leur recherche perpétuelle du profit immédiat. Quand certains responsables associatifs s’invitent dans des assemblées générales de coopératives auxquelles ils ne livrent pas leur lait, il est maintenant plus que temps pour eux d’utiliser leur énergie à intervenir auprès de leurs propres entreprises, particulièrement celles qui refusent de publier leurs comptes et d’afficher la rémunération de leurs cadres.

Après la division des producteurs sur fond de discours démagogiques, il est temps de revenir à l’essentiel : permettre aux agriculteurs de rétablir un rapport de force équitable avec les entreprises pour la mise en marché de leurs productions".

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité