Aller au contenu principal

Lait
La FDSEA 50 appelle à interpeller les entreprises

Après les déclarations fracassantes de la FNIl, "... les producteurs peuvent manifester, nous en avons vu d'autres..." concernant le prix du lait, la FDSEA de la Manche appelle "tous les responsables agricoles à interpeller leur entreprise".

L'année dernière, déjà, l'attitude des entreprises laitières faisaient bouillir les producteurs.
L'année dernière, déjà, l'attitude des entreprises laitières faisaient bouillir les producteurs.
© EC

 

Dans communiqué envoyé à la presse, samedi matin, la FDSEA de la Manche indique "déplorer la volonté des entreprises de ne pas respecter les termes des accords conclus avec les producteurs. Il s’agit d’une attitude irresponsable, particulièrement de la part des entreprises privées.

La FDSEA de la Manche appelle les responsables de tout bords, syndicaux, coopératifs, mutualistes et même associatifs à interpeller les entreprises laitières pour dénoncer leur autisme et leur recherche perpétuelle du profit immédiat. Quand certains responsables associatifs s’invitent dans des assemblées générales de coopératives auxquelles ils ne livrent pas leur lait, il est maintenant plus que temps pour eux d’utiliser leur énergie à intervenir auprès de leurs propres entreprises, particulièrement celles qui refusent de publier leurs comptes et d’afficher la rémunération de leurs cadres.

Après la division des producteurs sur fond de discours démagogiques, il est temps de revenir à l’essentiel : permettre aux agriculteurs de rétablir un rapport de force équitable avec les entreprises pour la mise en marché de leurs productions".

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité