Aller au contenu principal

Fermes ouvertes
La ferme ! Ils l'ouvrent...

L'opération "Fermes ouvertes" organisée par la FDSEA 14 s'est déroulée jeudi dernier. Les fermes du Calvados ont accueilli 1 100 enfants. Retour en images chez Anne-Sophie Guilbert à Lingèvres et Clément Lebrun à Heuland.

Jeudi dernier, cours de mathématiques et de français ont été remplacés par les "Fermes ouvertes". 45 classes d'écoles primaires du Calvados ont déambulé dans 44 exploitations agricoles. L'occasion de faire découvrir à ces petits urbains le métier d'agriculteur. "La moitié des classes vient de Caen. Nous avons un partenariat avec cette ville qui offre le transport", explique-t-on à la FDSEA 14. L'effet "grippe aviaire" s'est dissipé. Les fermes ouvertes ont reçu 1100 élèves, contre 900 l'an passé. Chez Anne-Sophie et Yann Profichet futurs jeunes installés à Lingèvres, la classe de CM2 est arrivée à 10 h 30."Je penserai à vous en mangeant une danette" Première étape : les champs où le taureau est immédiatement remarqué. L'insémination artificielle est un des sujets abordés. "Vous avez dit qu'ici, ça se faisait naturellement, mais si le taureau ne veut pas", s'interroge un enfant. "La nature est bien faite. Il veut toujours" rétorque l'agricultrice. Brave bête ! La visite s'est poursuivie dans la salle de traite. Une vraie découverte pour certains. Parmi ces enfants caennais, trois n'étaient jamais allés dans une ferme. "Cette visite permet de créer un lien avec les produits consommés au quotidien", insiste l'institutrice. Pour renforcer ce lien, la laiterie Danone du Molay-Littry a offert les produits laitiers pour le pique-nique du midi. Conclusion : "Quand je mangerai une danette, je penserai à vous !". C'est la première fois que cette exploitation ouvre ses portes dans le cadre de l'opération "Fermes ouvertes". "Mais, mon père a accueilli à plusieurs reprises une école de la commune. C'est important de communiquer. Et on se rend compte qu'il y a du travail", précise Anne-Sophie Guilbert.Apprentissage sur le terrain Pour Clément Lebrun, c'est aussi une première dans le cadre des fermes ouvertes. Il a reçu deux classes primaires de Villers-sur-Mer sur son exploitation laitière. "Les enfants avaient préparé des questions : le poids d'une vache et la quantité de lait qu'elle donne. De mon côté, j'ai aussi pensé à un petit questionnaire. Il portait sur les travaux réalisés par rapport aux saisons. Et globalement, ils ont bien répondu". Vers 15 heures, retour à l'école. Mais, le thème agricole se poursuivra en classe. Véronique Lecomte, institutrice : "chez les primaires, une sortie de l'école les marque. Ils voient une exploitation de leur région qui fonctionne. Dans les livrets reçus, ils ont pris des notes. Avec les CM2, je vais aborder la digestion chez la vache et plus généralement chez le mammifère". L'apprentissage a débuté sur le terrain. Et l'orthographe du mot "bétaillère" est désormais acquise. Jusqu'à la prochaine dictée... V. Motin
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Faire un bâtiment innovant et évolutif
Emmanuel Hérouard, conseiller en bâtiment d'élevage à la Chambre d'agriculture de Normandie depuis 2011, a d'ores et déjà plus de…
Publicité