Aller au contenu principal

Forum régional des métiers de l'agriculture.
La ferme, ils l'ouvrent aux salariés

Les Jeunes Agriculteurs du Calvados ont organisé leur forum régional des métiers de l'agriculture. Jeudi dernier au parc des expositions de Caen, collégiens et Lycéens bas-normand sont allés à la rencontre des entreprises. Dans l'agricole ou le para-agricole, des débouchés existent.

© VM

Près de 500 é

lèves sont venus à Caen échanger avec des professionnels de l'agriculture. Ils sont issus de 25 établissements. Pour mémoire, le forum initialement organisé en février a été annulé pour cause d'intempéries. “Nous avons donc moins d'inscrits, car les jeunes de terminale ont déjà validé leurs choix d'orientation”, explique Rodolphe Lormelet, organisateur. Mais de février à mars, la donne n'a pas changé : l'agriculture recrute. En Basse-Normandie, agriculture et agroalimentaire représentent 25 % des emplois. Les métiers de l'agriculture méritent donc leur salon. L'initiative est menée à l'échelle bas-normande par les Jeunes Agriculteurs. “Nous fédérons la communication des trois départements. Car aujourd'hui, beaucoup de nos entreprises sont régionales”, explique Franck Labarrière, président des Jeunes Agriculteurs de Normandie.
Le syndicalisme jeune s'appuie sur les chiffres des derniers recensements pour convaincre. “La Mutualité Sociale Agricole comptabilise 33 000 emplois, dont 12 000 en production agricole et le reste dans les entreprises de services”, souligne Franck Labarrière.

Moins d'exploitants, plus de salariés
Les Jeunes Agriculteurs militent pour l'installation et observent l'environnement socio-économique.
Certes, les exploitations se révèlent de moins en moins nombreux. Cependant, une autre tendance de fond se dégage. Depuis 10 ans, le nombre de salariés sur les fermes n'a cessé d'augmenter. Un agriculteur génère également sept emplois autour de lui.

L'agriculture : pas que des agriculteurs
Rodolphe Lormelet reste attentif aux métiers qui gravitent autour de son exploitation. “L'agriculture, ce n'est pas que le métier d'agriculteur. Sur ma ferme pour bien vivre mon quotidien, j'ai également besoin d'un bon mécano, mais aussi d'un juriste. Des électroniciens qui entretiennent nos robots de traite sont également nécessaires”.
Avec ce salon, les Jeunes Agriculteurs répondent aussi aux besoins de leur génération. “Car les moins de 30 ans représentent 52 % des salariés agricoles. Plus globalement, les flux de migration le prouvent. Les jeunes quittent le territoire régional pour trouver un emploi”, note Franck Labarrière. Et le salariat représente souvent une première expérience avant l'installation.

Chez Claas Réseau Agriculture
La concession Claas Réseau Agriculture, basée sur l'axe Caen-Falaise, peine-t-elle à recruter ses salariés ? A-t-elle des besoins ? Emmanuel Fossey répond avec “un grand oui” ! Les besoins sont essentiellement localisés dans le services après-vente. “Nous avons des difficultés à trouver. Nous avons par exemple recruté des personnes issues de la filière automobile”. Par sa présence au forum des métiers, la concession espère “faire découvrir une motivation à un jeune. Aujourd'hui, on n'a plus les mains dans le cambouis. L'ordinateur est le meilleur outil du mécano. Cette technologie peut séduire les jeunes. Le monde agricole a évolué, faisons le savoir”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Publicité