Aller au contenu principal

Forum régional des métiers de l'agriculture.
La ferme, ils l'ouvrent aux salariés

Les Jeunes Agriculteurs du Calvados ont organisé leur forum régional des métiers de l'agriculture. Jeudi dernier au parc des expositions de Caen, collégiens et Lycéens bas-normand sont allés à la rencontre des entreprises. Dans l'agricole ou le para-agricole, des débouchés existent.

© VM

Près de 500 é

lèves sont venus à Caen échanger avec des professionnels de l'agriculture. Ils sont issus de 25 établissements. Pour mémoire, le forum initialement organisé en février a été annulé pour cause d'intempéries. “Nous avons donc moins d'inscrits, car les jeunes de terminale ont déjà validé leurs choix d'orientation”, explique Rodolphe Lormelet, organisateur. Mais de février à mars, la donne n'a pas changé : l'agriculture recrute. En Basse-Normandie, agriculture et agroalimentaire représentent 25 % des emplois. Les métiers de l'agriculture méritent donc leur salon. L'initiative est menée à l'échelle bas-normande par les Jeunes Agriculteurs. “Nous fédérons la communication des trois départements. Car aujourd'hui, beaucoup de nos entreprises sont régionales”, explique Franck Labarrière, président des Jeunes Agriculteurs de Normandie.
Le syndicalisme jeune s'appuie sur les chiffres des derniers recensements pour convaincre. “La Mutualité Sociale Agricole comptabilise 33 000 emplois, dont 12 000 en production agricole et le reste dans les entreprises de services”, souligne Franck Labarrière.

Moins d'exploitants, plus de salariés
Les Jeunes Agriculteurs militent pour l'installation et observent l'environnement socio-économique.
Certes, les exploitations se révèlent de moins en moins nombreux. Cependant, une autre tendance de fond se dégage. Depuis 10 ans, le nombre de salariés sur les fermes n'a cessé d'augmenter. Un agriculteur génère également sept emplois autour de lui.

L'agriculture : pas que des agriculteurs
Rodolphe Lormelet reste attentif aux métiers qui gravitent autour de son exploitation. “L'agriculture, ce n'est pas que le métier d'agriculteur. Sur ma ferme pour bien vivre mon quotidien, j'ai également besoin d'un bon mécano, mais aussi d'un juriste. Des électroniciens qui entretiennent nos robots de traite sont également nécessaires”.
Avec ce salon, les Jeunes Agriculteurs répondent aussi aux besoins de leur génération. “Car les moins de 30 ans représentent 52 % des salariés agricoles. Plus globalement, les flux de migration le prouvent. Les jeunes quittent le territoire régional pour trouver un emploi”, note Franck Labarrière. Et le salariat représente souvent une première expérience avant l'installation.

Chez Claas Réseau Agriculture
La concession Claas Réseau Agriculture, basée sur l'axe Caen-Falaise, peine-t-elle à recruter ses salariés ? A-t-elle des besoins ? Emmanuel Fossey répond avec “un grand oui” ! Les besoins sont essentiellement localisés dans le services après-vente. “Nous avons des difficultés à trouver. Nous avons par exemple recruté des personnes issues de la filière automobile”. Par sa présence au forum des métiers, la concession espère “faire découvrir une motivation à un jeune. Aujourd'hui, on n'a plus les mains dans le cambouis. L'ordinateur est le meilleur outil du mécano. Cette technologie peut séduire les jeunes. Le monde agricole a évolué, faisons le savoir”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité