Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Exposition pomologique
La fête à Barenton les 6 et 7 octobre

La 22è édition pomologique se le premier week-end d'octobre. L’occasion d’approfondir ses connaissances.

La pomme, l'un des fleurs du bocage normand
La pomme, l'un des fleurs du bocage normand
© DR
"Au cour d'un bocage marqué par la présence de vergers de poiriers haute-tige, dans un ancien corps de ferme, la Maison de la Pomme et de la Poire, espace muséographique du Parc, invite à découvrir l'activité cidricole, de l'origine de la culture du pommier et du poirier à la distillation permettant d'obtenir le calvados. Le gadage, pour écraser les pommes, comme le pressoir à longue étreinte sont là, grandeur nature, vieux de plusieurs siècles sur le sol de terre battue, près des futailles dans la cave toute proche. En parcourant le verger conservatoire, le visiteur peut observer les caractéristiques de plus de cent variétés de pommiers et poiriers : date de floraison, port de l'arbre, saveur du fruit". C'est en ces termes que le site de parc naturel Maine-Normandie décrit l'endroit extraordinaire qu'est la Maison de la Pomme et de la Poire de Barenton. C’est dans ce cadre que va se dérouler les samedi 6 et dimanche 7 octobre prochains la manifestation “Pomme et Poires en fête”. Découverte du bocage L’exposition pomologique rassemblera de nombreuses variétés de pommes et de poires à couteau ou à boisson (près de 400 variétés et 800 échantillons). La remise des prix, elle, aura lieu le dimanche. Tout le week-end, des dégustations se dérouleront (poiré du domfrontais AOC), dégustations culinaires sans oublier le repas sous chapiteau le samedi soir. La ruche sera, elle aussi, à l’honneur. Un producteur, Daniel Perret, profitera d’une extraction de miel pour présenter la vie des abeilles. Les pommes et la poires vont partie intégrante du paysage normand, au même titre que les haies. Le groupement ornithologique normand (GON) présentera la chouette et son environnement. Le conseil général de son côté mettra en relief son action pour présenter la politique de boisement départemental. A noter aussi, des chants traditionnels normands ou encore la présentation de vieux métiers. *Tous les renseignements sur ce week-end sur le site : http://www.parc-naturel- normandie-maine.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
Publicité